Hollande: l’heure de vérité ???


 

Hollande, connu, au sein même de son Parti, pour son habileté dans la pratique de la stratégie de « l’évitement », ne peut plus « éviter » l’affrontement des (dures) réalités.

Ceux qui ont voté pour lui, en espérant échapper aux solutions « libérales » et à la rigueur façon Sarkozy vont étre fixés. Enfin.

Car Hollande ne peut plus différer l’instant où le masque doit tomber.

Après nous avoir joué la scène du « Président normal » qui n’habite pas le Palais de l’Elysée, ne prend que le train, et passe ses vacances en bon « franchouillard », il est maintenant tancé, par l’opposition, mais aussi par ses électeurs et par les médias de son camp, qui lui demandent de passer à l’Acte II.

Difficile pour ce petit dramaturge, qui espérait bien continuer à écrire la pièce, à son rythme, et selon son inspiration.

Nous avons eu droit ces derniers jours à une « agitation » présidentielle qui rappelle un certain « hyper-Président »: Hollande partout, Hollande à Chalons, Hollande dans les écoles, Hollande distribuant la Légion d’Honneur à des « Stars », Hollande dans « le Monde », etc… et ce soir Hollande sur TF1 !!!

Certains observateurs insinuent même, qu’il est en train de se heurter à une fatalité, depuis que la Vème République est passée du septennat au quinquennat.

François Fillon injustement raillé pour avoir choisi d’être le Premier « collaborateur » de Sarkozy, avait parfaitement théorisé, dans un ouvrage publié avant la campagne de 2007, les nouveaux rapports entre le Président élu pour cinq ans et les Français.(1)

Le Quinquennat a placé le Président en première ligne, et il ne peut plus s’abriter, comme l’on fait d’autres dans le passé, derrière son Premier Ministre.

Désormais, le « fusible » s’est déplacé à l’Elysée….

On sent bien que Hollande, qui vient de découvrir cette évidence institutionnelle, est à la recherche d’ un nouveau « personnage » qui lui permette de continuer à  illusionner les Français. Mais rien n’y fait.

Ses méthodes de gouvernement n’ont, jusqu’ici convaincu personne. Sa technique, sous couvert de recherche d’un consensus mou, consistant à multiplier les « commissions » de concertation, donne, in fine, , le sentiment qu’il ne sait pas ce qu’il doit faire, pas plus que son Premier Ministre.

A ce jour, 48% de ces Français considèrent qu’il a respecté ses promesses (? ). Mais 59% de ces mêmes Français ne lui font plus confiance pour trouver les solutions « justes » à une crise aussi injuste que violente pour ceux qui en sont les victimes.

Jusqu’ici, les seuls « éléments de réponse » concernent des vagues projets d’alourdissement de la facture fiscale, ce à quoi tous les Français lucides s’attendaient.

Mais on attend toujours, plus de cent jours après son élection, que Hollande nous dise comment il pense réduire les dépenses de l’Etat, comment rétablir la compétitivité des Entreprises françaises, unique solution pour combler le déficit de la balance commerciale du pays, pour relancer la croissance et offrir de vraies perspectives de créations d’emplois.

Car jusqu’ici, les Français qui ne sont pas idiots, ont bien compris que les « emplois bidons » promis par Michel Sapin, son Ministre du travail, ne sont financés qu’à crédit et viendront alourdir le poids de la dette.

Alors, allons nous assister, ce soir, à la « fin des illusions » ????

Attendons la suite….

(1): La France peut supporter la vérité, éd. Albin Michel, 2006.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s