Dodelinements…du chef ???


Mais de quel « chef » ???

Celui d’Arnaud de Montebourde qui vient de « dodeliner »  à nouveau pour la plus grande joie de l’humoriste Canteloup.

Et comme chacun sait, lorsque Arnaud dodeline, ça déplace de l’air. En effet, selon lepoint.fr, il vient de « balancer » une bourde de taille dans les quilles de Duflot:

http://www.lepoint.fr/economie/montebourg-le-nucleaire-est-une-filiere-d-avenir-26-08-2012-1499368_28.php

Le ministre du Redressement productif, a assuré, dimanche sur BFMTV, que « le nucléaire est une filière d’avenir », tout en reconnaissant qu’il fallait qu’il soit « rééquilibré ».

Il est allé jusqu’à affirmer que tous les pays qui entourent l’Allemagne, qui servait jusqu’ici de référence aux partisans de la fin du nucléaire et du démantèlement des centrales, construisent à nouveau et « à tours de bras », des centrales dans l’espoir de vendre leur énergie aux Allemands….

Et pour enfoncer le clou, il s’est appuyé sur l’affirmation du théorème de Montebourde:  «la réduction (du nucléaire) se conjugue dans une équation à deux chiffres: la quantité de ce que l’on consomme chaque année, qui augmente, et l’offre». Imparable comme démonstration.

Qu’en pense Hollande qui voit, une fois de plus, ses affirmations et ses promesses de campagne contredites par ses Ministres.

Et surtout, qu’en pensent les amis de Mme Duflot, qui voient leur argumentation « pulvarisée » par ce bouillant Ministre ???

On dit que dans les rangs d’Europe Ecologie, il y a des « Verts » qui voient « rouge ». Mais n’est-ce pas dans leurs gènes ???

Quand à nos Socialistes, toujours à la recherche d’un second souffle, ils n’en sont plus à une contradiction près.

 Ainsi, après avoir soutenu, en tant que président du groupe PS à l’Assemblée, une proposition de loi pour interdire purement et simplement l’exploration et l’exploitation des gaz et huiles de schiste, Jean-Marc Ayrault, devenu Premier ministre, a assuré le 22 août que le débat sur ces hydrocarbures n’était « pas tranché ».

NKM, devenue chatouilleuse, dès que l’on aborde un sujet traitant de l’environnement, bondit: elle propose à Hollande un nouveau slogan: « le changement c’est maintenant, mais l’écologie, c’est pour quand » ???

Les Français s’interrogent de plus en plus: qui tient la barre dans ce Gouvernement ???

Le nucléaire, la publicité à la télévision, l’attitude à l’égard des Roms, sont des sujets qui donnent lieu à des coups de barre qui font tanguer le navire France.

Il serait temps de cesser de « dodeliner » et de passer, enfin, du « Redressement Productif » au redressement tout court….en abordant les vrais problèmes, ceux qui préoccupent les « vrais gens »: le chômage, le pouvoir d’achat, la crise de la dette, la désindustrialisation de la France, etc…etc….