Hollande siffle la fin de l’été.


Hollande vient de rentrer de vacances. Cela se voit sur le petit écran, cela s’entend sur toutes les radios, et surtout, cela ne va pas tarder à se sentir.

Car l’une des premières décisions prises à la rentrée, qui sera fraîchement accueillie par tous les Français, vient de nous être annoncée: Hollande a décidé de mettre fin « officiellement » à la canicule.

Le changement de température, c’est donc maintenant !!!

C’est à cela que l’on voit que nous avons un « Grand Président ».

Fort heureusement.

Car j’écoutais, ce soir, Jean-Marc Ayrault sur toutes les antennes, et la conclusion que j’en retire est simple : le vide sidéral. De la dialectique, de la com, des incantations sur « l’avenir de la France » mais à part cela pas grand chose.

En effet, le sujet central du premier Conseil des Ministres de la rentrée, fait partie de ceux qui passionnent les Français, qui leur donnent confiance dans leur avenir, et mettront du baume au coeur de tous ceux qui sont réellement à la recherche d’un emploi.

Car ce premier Conseil des Ministres vient d’être consacré à la condition des Roms, en France.

Il était temps. Car, sur les Roms comme sur la justice des mineurs ou la question des sans-papiers, le gouvernement avait donné une impression d’indécision, ou plus exactement une impression de « flou, et de mou »…Cela devrait vous rappeler quelqu’un ou quelque chose…..

Les Français commençaient à se demander comment un pouvoir qui veut rétablir « l’ordre républicain » peut-il s’y prendre, s’il ne met pas d’abord de l’ordre… dans ses idées, et s’il n’organise pas la cohérence dans la communication de ses Ministres.

Heureusement pour la France, François Hollande est de retour !!! 

Les 4.395.000 « demandeurs d’emploi » français seront heureux d’apprendre que le problème de l’emploi des Roms a trouvé une solution !!! Leur accès à l’emploi sera « facilité », ce qui veut dire que ces gens qui, pour la plupart n’ont aucune qualification, aucune volonté sincère d’intégration dans notre société, bénéficieront d’un traitement particulier qui feront d’eux des « Roms d’exception » dans toute la Communauté européenne !!!

Cette nouvelle preuve de générosité utopique qui caractérise les Socialistes, -purement symbolique ( mais les Socialistes adorent les symboles )-, ne tient aucun compte du fait que pour prétendre à un emploi stable, encore faut-il être stable, c’est-à-dire, avoir, pour le moins, un domicile fixe, ce qui est la négation même du mode de vie des « Gens du Voyage ».

Mais qu’importe !!! Il s’agit d’envoyer un message clair: les « Gens du Voyage sont des Français comme les autres « . Sauf que pour la plupart, ils ne sont pas Français.

Et l’on touche là, à l’une des différences fondamentales qui sépare la Gauche de la Droite, et qui touche au plus profond de ce qui sous-tend l’identité nationale. (Pardon pour ce gros mot !!!).

Pour la Droite, la France est une communauté historique de langue et de culture. Les nouveaux venus doivent donc adapter leur mode de vie, leurs moeurs, et adhérer à une certaine forme de « culture française » pour s’intégrer.

Au contraire, pour la Gauche, la France est une communauté de destins que partagent ceux qui vivent sur le territoire français .

Les Roms, pour qui cette « communauté de destin »n’a aucune signification, n’aspirent qu’à vivre librement sur le territoire français, selon leurs propres moeurs, leurs habitudes de vie non-sédentaire, et leurs coutumes.

Il n’est pas douteux que, pour les Roms, François Hollande restera, du haut de ce petit nuage à partir duquel il décide de la pluie et du beau temps, dans l’Histoire de cette ethnie, comme un « Grand Président »….jusqu’à l’été prochain !!!

9 réflexions au sujet de « Hollande siffle la fin de l’été. »

  1. Ping : France: New Pro-Roma Employment Policy Strikes a Nerve :: Elites TV

  2. martinepages

    Le texte de @berdepas est très explicite, Monsieur. Vous mettez l’accent sur la nationalité; or, il ne me semble pas que ce soit le sujet majeur de ce billet. J’y lis plutôt (non non, pas lui;) 🙂 d’énormes incohérence et une profonde injustice Vs les demandeurs d’emploi motivés. Est-il nécessaire de rappeler qu’un candidat dit stable (je précise « dit », car on a, justement, perdu cette notion de stabilité tant tout est devenu bancal!) répond à des offres dans un but précis et culturellement logique: pouvoir payer ses factures, avoir un pouvoir d’achat au sens large, retrouver une manière de dignité, manger à sa faim, se sentir à nouveau utile #jenpasse. Pour cela, il est organisé, repasse son CV vingt fois sur le métier, consulte les annonces qui correspondent à son profil, ou pas, dans bien des cas.
    Or, ces Roms qui, je le rappelle, on été expulsés par les CRS (sic) quelques jours avant que l’on apprenne qu’on allait…leur faciliter l’accès à l’emploi (re-sic) ont un mode de vie si singulier qu’il est très exactement à l’opposé du nôtre. Si leur ambition était de briguer des postes et de donner main forte au pays, nous l’aurions su avant (débâcle de sic).
    J’ai même lu que l’on allait assouplir le champ d’action, ce qui est de l’ordre de la folie pure (et dure!). Parce que, voyez-vous, certains d’entre nous peaufinent leurs références, cumulent les stages (payants) de ré-insertion…et le peu d’entretiens qu’ils décrochent leur apprennent que, parfois, leur profil ne correspond pas! Pour ces deux raisons, je suis outrée, choquée, parce que l’on va placer des personnes fatalement peu efficaces (logique, non?), pratiquement contre leur gré pour une majorité de cas, et que ces jobs-là auraient bien fait la rue Michel pour nombre d’entre nous…!

    Egalement: vous parlez de l’Espagne. Mais il se trouve, et n’y lisez aucune animosité, que c’est un sujet maîtrisé totalement par l’auteur de ce blog.
    Mes voeux de belle journée.

    J'aime

  3. Ping : Francia: polemiche contro le misure per favorire l’assunzione dei rom | Indipedia – Indipendenti nella rete

  4. berdepas Auteur de l’article

    Il ne faut pas vous emballer ainsi, avant d’avoir bien lu ce que j’écris: « Mais qu’importe !!! Il s’agit d’envoyer un message clair: les « Gens du Voyage sont des Français comme les autres . Sauf que pour la plupart, ils ne sont pas Français.
    « Pour moi, « les Roms » font partie des « gens du Voyage », sauf que ces Gens du Voyage-là ne sont pas Français mais Roumains ou Bulgares. Les autres sont Français, j’en conviens.
    Ceux que vous considérez comme des « Roms » en Espagne, sont ici des « Gitanos », fort nombreux en Andalousie mais aussi ailleurs. Ils ont importé en Espagne la culture du « flamenco », hélas sous-estimée et décriée aujourd’hui par les Espagnols, au point qu’il devient difficile d’écouter un bon guitariste »flamenco », et encore plus rare de voir de bons danseurs…

    J'aime

  5. Jacques

    Cher M. Berdepas, il me semble que vous confondez allègrement (sciemment ?) GENS DU VOYAGE et ROMS.
    Contrairement à votre affirmation ci-dessus, les GENS DU VOYAGE sont FRANCAIS !
    Quelques éléments:
    – 400 000 « gens du voyage » vivant en France.
    – l’Etat a construit une catégorie de population particulière disposant de la nationalité française et vivant hors des formes canoniques d’intégration que sont l’Ecole, la sédentarité et le salariat.
    – la loi Besson du 5 juillet 1990 reconnaît même leur mode de vie, fondé sur l’itinérance, et propose un dispositif particulier pour permettre cette singulière présence : les aires d’accueil.
    – Les « gens du voyage » disposent de la nationalité française, ils sont soumis à des obligations spécifiques : ils doivent par exemple détenir un titre de circulation régulièrement mis à jour et leur accès au droit de vote est soumis à un temps de résidence préalable sur le territoire de la commune. Symbole de cette ambivalence, le droit à l’allocation logement leur est refusé du fait de vivre en caravane, mais ils demeurent redevables de la taxe d’habitation.
    – Ces populations ne sont pas de nulle part, elles sont du Nord, de Catalogne, d’Anjou ou de Touraine… C’est sur ces terres que reposent leurs morts.
    Avez vous jamais entendu parler d’expulsion de GENS DU VOYAGE ???

    En revanche, les ROMS sont de nationalité roumaine et bulgare.
    On estime entre 15.000 et 20.000 le nombre de Roms en France, un chiffre stable depuis plus de 20 ans, malgré des expulsions régulières du territoire, les personnes reconduites revenant systématiquement.
    Cerise sur le gâteau à votre attention toute particulière:
    L’Espagne est le pays de l’Europe de l’Ouest qui accueille la plus grosse communauté de Roms. C’est aussi l’un des rares à lui avoir donné le statut de minorité nationale. Le gouvernement a adopté en avril 2010 un plan d’action pour le développement de la population gitane.

    Bien cordialement,

    jf.

    J'aime

  6. martinepages

    Totalement scandalisée, partiellement détruite, entièrement révoltée, définitivement à droite…Pour cinq ans, enragée… :,(
    Plus, mais alors plus aucun complexe quant à mes lacunes en maths et en logique; je constate qu’on peut être à la « tête » d’un pays dans un climat d’incohérence énorme…L’arrogance est là, l’ironie (ho non, même pas: la bêtise!) et la cruauté. Un peuple entier pleure sous ces mesures radicales et mal menées. C’es le plus gros scandale qu’il m’ait été infligé de vivre, de toute ma vie de femme. « Tolérance », « partage », « solidarité », « équité »…Je rêve???
    Feu nos parents doivent se retourner dans leurs tombes…#VDM!
    HONTE! :,(
    ps: 5 ans ne vont pas être envisageables!!! La seule solution serait une démission…A suivre…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s