L’Algérie et la France…..


 

Tableau d’Etienne Dinet

Dans quelques jours débuteront les « festivités » célébrant le 50ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

Ce pays, est aussi un peu le mien.  Il m’est cher parce que j’y suis né, et en raison des souvenirs précieux que j’ai conservé , – souvenirs que le temps n’a pas altéré. Il m’est cher également parce que mon père, qui a laissé là-bas sa sueur et sa santé,  y est enterré, ainsi que plusieurs générations de mes ancêtres.

Ce pays, donc, reste une passion pour moi. Même si je n’y ai jamais remis les pieds depuis que je l’ai quitté en 1963, sauf pour y faire des incursions touristiques dans sa partie saharienne, que j’ai parcourue de long en large….

Je conserve un lien avec lui, à travers la lecture de quelques écrivains algériens, et de la Presse locale, et en particulier d’El Watan, le quotidien francophone dont j’apprécie souvent la qualité des articles, le plus souvent écrits dans un français parfait tel qu’on aimerait  le lire dans certains quotidiens français, parmi les plus « respectés »….

Ce quotidien n’hésite pas à traiter des évènements souvent attristants, et parfois tragiques qui marquent encore aujourd’hui, la vie de ce pays. Ces sujets sont traités avec un souci de vérité et d’objectivité qui honore ses journalistes.

De nombreux articles sont consacrés à la vie en France, qu’il s’agisse de la vie politique ou de questions sociales ou culturelles, et le point de vue d’El Watan est toujours intéressant, comme le sont les commentaires qui accompagnent certains articles.

Et je constate, toujours avec une certaine forme de contentement, que si rien de ce qui touche l’Algérie d’aujourd’hui ne m’est indifférent, il en est de même de beaucoup d’Algériens vis à vis de la France.

Cela constitue, pour moi, mais aussi pour bien des Français, une surprise, et cela démontre que les 130 années de passé commun avec les habitants de cette terre si proche, ont laissé, malgré les souffrances et les humiliations, malgré les tragédies vécues de part et d’autres, bien plus de traces que n’en ont laissé les Turcs et leurs janissaires, dont on oublie volontiers qu’ils ont été pendant 300 ans, avant nous, les « occupants » de ce territoire que les Arabes avaient, au nom de l’Islam, arraché aux berbères et aux juifs….

Il m’arrive, en parcourant le quotidien algérien de tomber sur des informations surprenantes, traitées, dans la Presse française, par le silence….

Ainsi dans le numéro d’El Watan d’aujourd’hui, on peut lire un article intéressant sous, je cite:

 http://www.elwatan.com/actualite/france-le-conseil-constitutionnel-va-se-prononcer-sur-l-heritage-de-la-nationalite-francaise-par-des-algeriens-28-06-2012-176505_109.php

 « Le Conseil constitutionnel ( Français) va dire   vendredi si les héritiers des Algériens ayant acquis la citoyenneté française   grâce à une ordonnance du 7 mars 1944 « relative au statut des Français   musulmans d’Algérie » sont Français, 50 ans après l’indépendance de l’ex-colonie. »

 « Le Conseil doit rendre sa décision après avoir été saisi d’une Question   prioritaire de constitutionnalité par un Algérien né en 1941, résidant encore   dans son pays et revendiquant la nationalité française.  »  

 « L’ordonnance du 7 mars 1944 a permis à 60.000 musulmans, selon un   représentant du gouvernement, d’avoir cette citoyenneté française. Mais, a-t-il   souligné, une admission au droit commun « suppose une demande de l’intéressé   impliquant une renonciation au droit local ».

Je ferai observer sur ce point, que la « renonciation au droit local » entraînait la soumission au code civil français, et le renoncement à la polygamie, et à bien d’autres particularités du droit « musulman »ce qui explique que peu de musulmans aient opté pour le statut de Français.

Et plus loin:    

 « Les demandes de reconnaissance de la nationalité française par les   Algériens, déposés dans les consulats, ont explosé depuis les années 1990,   quand le pays a plongé dans des violences de grande ampleur. Elles ont donné   lieu à des falsifications de documents. »    

 « L’année dernière, le tribunal correctionnel de Meaux, près de Paris, a   examiné le cas d’un homme accusé d’avoir falsifié son état civil il y a neuf   ans. »    

 « En Algérie, la presse a fait écho à de nombreux cas similaires jugés par   les tribunaux locaux.  » (Fin de citation).

On peut être surpris, alors que l’on entend reproduire, en permanence, un discours culpabilisateur ( à l’excès ) vis à vis de la France et de « ses oeuvres » en Algérie , de constater, cinquante ans après que ce pays ait accédé à son indépendance, qu’il y ait autant d’Algériens dont la préoccupation constante aujourd’hui encore, soit d’accéder à la nationalité française. Ce sont probablement ceux qui ont réussi à échapper au « génocide » dont on accuse les Français….et cela dénote un certain « mal de vivre » dans l’Algérie algérienne….

Ce qui est encore plus intéressant, après la lecture de cet article d’El Watan, c’est de parcourir les commentaires de lecteurs algériens…..

Il faut les lire ABSOLUMENT, car ils en disent long sur les sentiments de ce peuple sympathique, à l’égard de ceux qui, succédant à la France, leur ont confisqué tous les bénéfices d’une indépendance chèrement acquise.

9 réflexions au sujet de « L’Algérie et la France….. »

  1. Mr Berdepas, je partage votre point de vue car je suis dans la même situation que celle que vous évoquez. J’ajoute que la France n’est plus dans la situation économique qui était celle des années 60 et avant ou beaucoup de choses étaient à reconstruire. L’Algérie par contre grace aux hydrocarbures et à sa superfice serait en mesure de devenir un pays encore plus grand. Du coup la réciprocité, sans arrière pensée, d’échanges économiques et culturels, entre la France et l’Algérie serait une aubaine par les temps qui courrent. Le rêve est permis.

    J'aime

  2. Pas totalement hors sujet… Pour Camus, l’Algérie aurait pu ( aurait dû ???) être une terre d’amour, au lieu de devenir une terre de haine…. La beauté des ruines et du site de Tipaza où je me suis souvent recueilli, est une incitation au bonheur sans entrave, et « au droit d’aimer sans mesure »….
    Je ne suis pas sûr que les Algériens aient pleinement conscience d’habiter une terre si riche en Histoire, car ceux qui les éduquent s’efforcent de leur donner le sentiment que tout a commencé avec eux, et semblent convaincus que l’Algérie peut être « enfermée » dans une seule culture, un seul passé, un seul destin. Les Algériens méritent meiux que ça. C’est sans doute pourquoi ils sont si nombreux à aspirer à d’autres horizons, et à nourrir d’autres espoirs.

    J'aime

  3. Hors sujet…
    Mes attaches à ce pays sont d’ordre totalement irrationnel, je n’y suis pas née, j’y ai perdu un être cher, je suis allée sur les traces de Camus et de Foucault, j’ai parcouru le désert, les oasis du sud…et devant la stèle dédiée à Camus à Tipasa j’ai pris conscience à quel point ses mots résonnaient en moi « Je comprends ici ce qu’on appelle gloire, le droit d’aimer sans mesure. »

    J'aime

  4. @llopis andré je ne me pose pas la question à propos des Français mais à propos de Monsieur Llopis André! Quant au reste de la population française,, c’est comme pour tous les peuples et en particulier les personnes de sexe féminin: il y a celles qui se font battre et qui paraît-il en redemandent (mais ça reste à prouver), et il y a toutes les autres!!! En tout état de cause, je ne fais jamais l’amalgame entre les les opinions individuelles et l’avis général et j’ai eu l’occasion de m’en féliciter en plusieurs circonstances! Le peuple français est et restera pour moi celui qui enfanta les Lumières, quant au reste…faut faire avec!

    J'aime

  5. @ léila,je ne sais que vous répondre,cherchez, vous allez peut-être trouver,mais ne vous faites pas de soucis,les français vous aiment.Ils sont comme les femmes battues par leurs maris et ne portent pas plainte.

    J'aime

  6. @llopis andré je ne comprends vraiment pas la haine que vous éprouvez pour les Algériens!!! Chaque fois que je lis vos commentaires je me pose la question! Je ne dis pas que ça m’empêche de dormir mais ça m’intrigue cette dent que vous avez contre tout un peuple 🙂

    J'aime

  7. Les dirigeants de ce beaux pays on demandé à notre président que la france fasse repentance elle devrait le faire même si les bi nationaux qui font partie de ce pays devrait endossé aussi une responsabilité,il sollicitent en outre l’attribution de visa s supplémentaires un oui massif leur a été répondu.C’est un comble. Nous allons en outre ouvrir une usine renault cela fera beaucoup ne trouvez vous pas!!!!

    J'aime

  8. Si je puis me le permettre, sachez que je partage pleinement votre avis. Car ils ont été, depuis le premier jour de l’indépendance, les complices silencieux de ceux qui ont fait main basse sur les richesses de l’Algérie.

    J'aime

  9. « Il faut les lire ABSOLUMENT, car ils en disent long sur les sentiments de ce peuple sympathique, à l’égard de ceux qui, succédant à la France, leur ont confisqué tous les bénéfices d’une indépendance chèrement acquise. »
    Ce n’est hélas, pas le discours des socialo-communistes français, porteurs de valises !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.