Bravo « les Bleus » !!!


 

Détrompez-vous !!! Il ne s’agit pas de l’équipe de France de football actuelle !!!Une équipe qui ne laissera pas un souvenir impérissable dans la mémoire des amateurs de ce sport auquel la génération précédente de joueurs avait su donner des « lettres de noblesse ». Je dis bien « de noblesse »….

La « Squadra Azura » nous a offert, face aux Anglais qui n’ont pas démérité, une vraie démonstration de football, viril mais correct, engagé, efficace, même si aucun but n’a été marqué au cours de cette rencontre où les deux équipes ont « mouillé leur maillot »jusqu’à la limite de leurs forces, avec des joueurs de grande classe qui n’ont « rien lâché » ( pour reprendre le vocabulaire basique de nos footeux)….

Grâce à eux nous avons assisté à un très beau match, à l’issue incertaine de bout en bout, dont le dénouement, après les prolongations a donné lieu au suspens tragique de la séance des tirs aux buts. Moins stressés, plus déterminés, plus adroits aussi, les Italiens l’ont emporté. Bravo à eux, mais aussi aux Anglais qui leur avaient donné la réplique.

Ce matin, chacun glose – et je n’y échappe pas – sur les résultats et surtout sur le comportement de l’équipe de France.

Personnellement, j’aurais admis que la France perde devant l’Espagne, une équipe de joueurs de petits gabarits, mais rapides, techniques, précis dans leurs passes, intelligents dans leur conduite du jeu, autant de qualités qui font défaut à notre équipe nationale. 

Ce que j’ai mal vécu, et avec moi des millions d’amateurs de foot, ce n’est pas le résultat du match: c’est la manière, c’est le comportement unanimement condamné des « Bleus » sur le terrain, leur absence total d’engagement, et pardessus tout, l’insouciance et la légèreté avec laquelle ils ont accepté et vécu leur défaite.

Je ne reviens pas sur les propos de Samir Nasri, qui à deux reprises s’en est pris à la Presse sportive, dans des termes d’une vulgarité telle que la Presse elle n’a osé les reproduire. De même que les insultes proférées contre l’arbitre italien, dans la langue de l’arbitre, par Ménez, qui sont inacceptables et auraient pu lui valoir une carton rouge.

Toutes ces considérations démontrent que le travail de Laurent Blanc n’a pas produit les résultats escomptés.

Il n’a pas réussi à constituer « une équipe », avec ses solidarités et son envie de « vaincre ensemble ». Il n’a pas réussi à transformer l’état d’esprit de ces joueurs au comportement d’enfants gâtés, pourris même, par le fric (1) et par les louanges excessifs dont ils sont entourés. Certains de ces joueurs souffrent à la fois, d’un déficit d’éducation et d’un ego surdimensionné.

Alors j’entends d’ici le discours des « sociologues » et autres commentateurs défenseurs de la « culture de l’excuse ». Ils trouveront dans l’environnement de ces joueurs toutes sortes d’explications à ces comportements imbéciles.

L’excuse ne vaut pas.

Car les joueurs espagnols, portugais, allemands, italiens, anglais etc…évoluent tous dans le même milieu qu’eux. Et pourtant, ils ont conscience de leur devoir (j’insiste sur le mot) de défendre les couleurs du maillot national, conscience d’avoir à servir d’exemple aux générations de jeunes pour qui accéder à la sélection nationale est un honneur et un aboutissement, conscience d’avoir à honorer la confiance de ces milliers de « supporters » qui sont capables d’aller jusqu’au bout du monde pour les soutenir .

L’attitude de certains joueurs de l’équipe de France est significative d’une culture qui s’est répandue dans notre pays(2), dans certains milieux, à force de cultiver l’individualisme, de ridiculiser le « patriotisme » même lorsqu’il n’est que sportif, à force de contester les valeurs de l’effort, celles du respect de l’identité et de l’image de la France, à force de tolérer les insultes au drapeau et les considérations stupides sur les paroles de l’hymne national.

Le problème de l’équipe de France concerne avant tout, les éducateurs . Les rapports difficiles entre certains joueurs qui n’ont manifestement pas reçu le même niveau d’éducation sont significatifs.

http://youtu.be/D0WX9Y5DAMU

Il faut débarasser l’équipe de France de la « culture des banlieues »n’en déplaise aux « belles âmes » et à quelques sociologues patentés…..

Je ne suis pas seul à le dire: le Monde cite aujourd’hui une déclaration d’un dirigeant de club de Rugby, connu pour son franc parler, et qui est peu suspect de « racisme », car je vois bien venir les allusions de ceux qui, habituellement, ne partagent pas mes analyses….

http://www.lemonde.fr/euro2012/article/2012/06/26/la-gazette-de-l-euro-les-bleus-retour-vers-le-futur_1724478_1616919.html

 Je cite Le Monde:

« Dans Le Parisien, Mourad Boujellal, le sulfureux président du club de rugby toulonnais, s’est également exprimé sur la question. « Ce sont des enfants gâtés dont on a fait des stars, qui se comportent comme des petites frappes de banlieue. Ça me coûte de dire ça, mais il faudrait karchériser cette équipe de France. »

Il faut donc que Blanc se décide à « laver plus blanc que Blanc », ou qu’un autre fasse la lessive à sa place !!!! 

(1): Scandaleux !!! Aux dernières nouvelles tous les joueurs de cette équipe fantôme, percevront une « prime » de 100.000 Euros pour leur prestation minable.

(2): Lire à ce sujet, l’excellent interview d’Emmanuel Petit, Champion du Monde 1998, dans le Nouvel Observateur:http://tempsreel.nouvelobs.com/euro-2012/20120627.OBS9701/emmanuel-petit-l-equipe-de-france-est-le-reflet-de-la-societe.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s