« Monstres » en cavale…


 Le Canada a le sien et s’apprête à juger le « dépeceur »qui, devant sa caméra, découpe sa victime en morceaux et publie ces images insupportables sur le net.

Ne soyons pas bêtement jaloux !!! Nous avons, nous aussi, nos dépeceurs: on attend d’en savoir plus sur les dépeceurs du Bois de Vincennes…..

 Ainsi, grâce au laxisme de son appareil judiciaire, la France, elle, a le privilège, – un peu comme on peut voir des fauves en liberté dans des « réserves naturelles »-, d’offrir à des « monstres »récidivistes, dont la place n’est plus au sein d’une société civilisée, un territoire où ils peuvent s’ébattre en toute impunité, en attendant de pouvoir « se reproduire »….

Des exemples ??? Parmi les plus récents, celui-ci repris dans « Le Point »:

« EXCLUSIF – Abdelghani Merah : « Mon frère était un monstre rempli de haine »« 

L’interview du frère du « tueur » de Toulouse est édifiante…. Ce personnage, « connu des services de Police », plusieurs fois condamné par la Justice, n’aurait jamais dû être en liberté.

J’aime bien l’argument de ceux qui justifient ce « laxisme judiciaire » par un argument qui laisse sans voix: « on ne peut tout de même pas mettre tous les fous en prison !!! », de même que l’on ne peut pas mettre tous les fauves en cage….. J’ai envie de leur répondre : « la France serait-elle en passe de devenir une « réserve naturelle » pour  « monstres en cavale » ???

Autre exemple pris sur TF1.fr:

« Abdallah Boumezar, 1,80 m, 30 ans, qui a déjà purgé plusieurs peines de prison ; de l’autre, sa compagne, âgée d’une vingtaine d’années. Dans l’enquête sur la mort de deux femmes gendarmes à Collobrières, dans le Var, le premier fait figure de suspect numéro 1. Il a d’ailleurs reconnu devant les enquêteurs avoir tué Alicia Champlon, 29 ans, et Audrey Berthaut, une mère de famille de 35 ans, intervenues pour un différend à la suite d’un vol. »

Selon son propre frère, Chaouki Boumezar: « Il était incontrôlable, psychologiquement abattu, il a tué les gendarmes mais il aurait pu tuer ma mère, ma soeur ou moi. C’est un garçon qui a fait pas mal d’années de prison, c’est la déchéance. J’essayais de le recadrer »….

Malgré son lourd passé et sa dangerosité attestée, des juges ont donc décidé de laisser Abdallah Boumezaar libre. Libre de tuer deux gendarmes seulement quatre jours à peine après son procès. Ces juges et l’incurie totale de nos institutions judiciaires portent une lourde responsabilité dans ce drame, comme dans tant d’autres malheureusement.

Les belles âmes vous diront, mais ces deux « affaires » n’ont rien à voir l’une avec l’autre. Ce sont deux cas complètement distincts….

Certes. Mais, cherchez bien: vous trouverez, sans aucun doute, que ces deux cas ont bien quelque chose en commun…..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s