Le « renouveau », c’est maintenant…


 

Les cérémonies qui ont marqué l’intronisation du nouveau « monarque républicain »se sont achevées, et nous allons pouvoir enfin respirer, après une overdose de « hollandisme » dégoulinant, au cours duquel nous avons eu droit à un festival d’adjectifs et de  superlatifs  flairant la flagornerie envers celui qui revendique une normalité qui est en train de tourner au ridicule.

Nous avons pu , jusqu’à satiété, contempler les efforts d’un François Hollande s’efforçant, à coups de postures post-mitterrandiennes, de se composer un nouveau personnage aux allures présidentielles, et d’endosser un costume qui pour l’instant, semble au dessus de sa taille.

Toute l’oligarchie du Parti Socialiste était là, pour « lui faire la claque »: toute la classe des hauts fonctionnaires militants ou sympathisants, de ceux qui vivent des prébendes d’un « modèle social » généreux, grâce à l’argent de ceux qui créent les richesses, des courtisans impatients de reconquérir les Palais de la République, tous ceux qui ont pu craindre qu’avec un Président de la « Droite décomplexée », les privilèges acquis en un demi-siècle s’éffondrent….

On a bien senti, tout au long de ces manifestations, et ce, malgré un enthousiasme de circonstance, que ce qui ferait défaut à ce nouveau Président dont la France s’est démocratiquement dotée, c’est, cette noblesse et ce soupçon de majesté que ce peuple, en perpétuelle contradiction avec lui même depuis qu’il est devenu « le peuple régicide », attend d’un Président de la République. Car la noblesse et la majesté ne font pas bon ménage avec la normalitude….

La noblesse lui a fait défaut, alors que prenant la parole après son ami Bertrand Delanoë qui le recevait à la Mairie de Paris avec un mélange de solennité et d’émotion sincère, il nous a gratifié d’un discours qui rasait les pâquerettes, comparé à celui du Maire de Paris.

Manifestement, pour cette circonstance là, Aquilino Morell a subi une baisse d’inspiration, compréhensible quand on songe à la cadence à laquelle il doit produire des discours remplis de belles phrases, mais sans contenu, depuis celui prononcé sur la place de la cathédrale de Tulle…..

La noblesse lui a fait défaut, lorsque, rendant un hommage justifié à Jules Ferry, pour son oeuvre en faveur de l’éducation populaire, il s’est cru obligé de nous infliger un petit couplet sur « l’oeuvre coloniale » de ce Ministre de la Troisième République.

Souligner « la faute morale » de Jules Ferry, adepte de la « politique de la cannonière » en Indochine, c’était, en démagogue, entonner le refrain stupide de ceux qui,- à l’époque où tous les pays européens se livraient une bataille planétaire pour conquérir de nouveaux territoires, en Afrique et en Asie-, considèrent que la France, alors à l’un des sommets de sa puissance, devait contempler tout cela du haut de sa « Tour Eiffel », en proclamant son attachement aux « valeurs universelles », et en laissant le terrain libre à l’Angleterre et à l’Allemagne, ses adversaires de toujours.

Mais n’est-ce pas là un travers auquel les socialistes nous ont habitués, tant ils portent avec difficulté le poids de leur implication constante dans la « politique coloniale » de la France, qu’ils ont souvent inspirée, au nom, précisément, des valeurs qu’ils prétendent défendre ???

N’ont-ils pas toujours tenté de « refiler cette patate chaude » à la Droite, qui, il suffit de compulser les manuels d’histoire de France pour s’en rendre compte, s’est toujours opposée, à cette époque, de Tocqueville à Charles Maurras, à cette politique d’aventure ???

Le petit couplet de Hollande devant la statue de Jules Ferry est à considérer dans ce contexte, en même temps qu’il est destiné à caresser dans le sens du poil tous ceux qui attendent la France au tournant et qui se préparent à nous ressortir le couplet de la « repentance »….

La noblesse lui a fait défaut lorsqu’au moment de la passation de pouvoirs au Palais de l’Elysée, il n’a pas su trouver l’attitude magnanime du vainqueur et du « rassembleur » en adoptant une attitude mesquine, hargneuse et sectaire vis à vis de son prédécesseur.

A ce moment là, je n’ai pu m’empêcher de penser que Hollande sera un « petit Président », et mon impression s’est accentuée lorsque, passant en revue la Garde d’Honneur allemande aux côtés de Madame Merkel, je l’ai vu tel un « petit garçon », se faire tirer par la manche par son hôtesse, pour lui éviter de se tromper de chemin sur le « tapis rouge »….

Les petits comptables du Parti Socialiste, si pointilleux sur les dépenses de son prédécesseur, lui épargneront, sans doute, d’avoir à assumer la facture de ses fantaisies s’il persiste à refuser d’occuper les appartements de l’Elysée- qu’il faudra bien entretenir avec leur personnel-,et à loger dans un appartement sécurisé « en ville » aux frais de la République….

Car les « fastes » et les « ors » de l’Elysée, un peu trop écrasants pour lui, ne semblent pas convenir à la « pointure » de ce Président, et il en a confusément conscience….

Mais soyons objectifs et reconnaissants à l’égard du geste magnanime qu’il vient de faire, en réduisant son salaire et celui de ses ministres de 30%.

 C’est une contribution au redressement de la France qui n’échappera sans doute pas aux « marchés » !!! En même temps, en augmentant les effectifs des Ministres de 30%, il envoie un signal symbolique destiné à enseigner aux Français qu’avec François Hollande , ils gagneront moins mais ils seront plus nombreux pour faire le même travail….

Nous sommes au tout début du « renouveau » d’un quinquennat qui promet d’être passionnant…..   

6 réflexions au sujet de « Le « renouveau », c’est maintenant… »

  1. Jean Pierre

    A propos de Jules Ferry j’ajoute un commentaire personnel suite à une émission récente sur l’histoire de la diplomatie française. J’ai appris que Raympond Poincaré avait été un fervent partisant de la colonisation ègalement. Comme tous les deux étaient originaires de la région Lorraine Alsace je me suis dit que peut être leur engagement n’était pas dépourvu d’intérêt lorsqu’on pense à la chair à canon disponible pour venir défendre ce qui avit été perdu en1870.

    J'aime

  2. llopis andré

    et cela continue,je me réjoui de voir que la gauche ai pris le POUVOIR,nous n’entendrons plus les donneurs de leçon taper sur Sarkozy cela commençait à devenir lassant,notre président sortant devait avoir mal à la tête a force de se faire taper dessus,il me semble même qu’il était content de partir et laisser la cgt détruire le pays,les syndicats d’enseignants etc..malgré la dégradante sortie qui lui a été faite par notre Flamby. nous lui souhaitant bonne chance pour son avenir …

    J'aime

  3. lazarhumeurshistoire

    Bien dit M. Bederpas !!!!

    la presse de gauche bien pensante ( évidemment elle a raison!!! )) a vilipendé Monsieur Sarkozy pendant 5 ans, voire 10, et toute cette presse avilie par ses orientations à sens unique, s’est trouvée confortée avec la montée en puissance de net, avec les blogs et réseaux sociaux….

    Lieux où N. Sarkozy a été injurié, mis plus bas que terre, sont devenus totalement incontrôlables…

    alors maintenant il ne faut pas s’étonner de cet anti hollandisme, mis en exergue et ne qui passera rien à M Hollande et au PS en règle générale !!!

    personnellement je trouve cela dommage pour un débat républicain, mais après tout, ce n’est que la réponse du berger à la bergère et juste retournement de situation !!!!

    et je ne me priverai pas, le socialisme prête tant et tant de défauts dans sa nouvelle ligne de conduite, ses alliances, et ses représentants «  » tous n’ayant jamais eu affaire à la justice et irréprochables » » que s’en est risible…. il y a au moins 57 représentants qui ne devraient plus être membres de ce parti !!!!
    alors hauts les coeurs et combattons ce fléau qu’est devenu le social/communisme, qui n’hésite pas à faire alliance à des verts qui sont tous rouges, des révolutionnaires, etc….. même des anarchistes !!!!!
    cette alliance issue du TSS ( tout sauf Sarkozy ) va être notre champ de bataille, et nous en sortirons vainqueurs !!!!!

    les faits sont pour nous …. Guérini, DSK, harlem Désir ……. tous ces honnêtes justiciables, ou « justiciés  » vont couler le pédalo !!!

    bonne journée à vous …..

    «  »Ceux qui croient que le pouvoir est amusant confondent « pouvoir » et « abus de pouvoir » ».
    André Malraux

    J'aime

  4. Jacques

    Vous aviez bien pris de l’avance pour le « anti-hollandisme »…..

    Je peux bien avoir quelques temps de retard pour « l’anti-sarkozysme »…….

    jf.

    J'aime

  5. berdepas Auteur de l’article

    @ Jacques:
    Il faut vous faire une raison: l’anti-sarkozisme, c’est fini !!! Il faut que vous trouviez un autre os à ronger….Je ne nie pas que Sarkozy ait coûté cher à la République. La question que je soulève c’est celle de savoir si ce que coûtera Mr Hollande nous sera publié avec la même constance que lors du quinquennat précédent.

    J'aime

  6. Jacques

    C’est sûr que M. Sarkozy a fait preuve de NOBLESSE pendant cinq ans à l’Elysée, sans compter les cinq ans précédents à Bercy et Place Beauvau…..

    C’est sûr que M. Sarkozy habitait l’Elysée….. et l’Hôtel particulier de Carla où il dormait tous les soirs n’était pas « sécurisé ». Pas plus que la villa du Cap Nègre, interdite de survol quand le « Noble » y séjournait….

    jf.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s