Le « Tir au Flamby » s’organise….


En ouvrant la « boîte de Pandore »d’un anti-sarkozisme déchaîné et quasi hystérique , la Gauche et ses supporters n’a pas imaginé un instant que ce dont elle a été « capable », elle pourrait avoir à le subir, à son tour, en cas d’alternance.

Depuis que Hollande s’est installé dans le fauteuil d’une Présidence autoproclamée « normale », l’opposition s’organise.

Et l’on voit apparaître, sur le net, devenu le contre-contrepouvoir naturel des médias, toutes sortes d’initiatives, -individuelles ou organisées-, qui s’apprêtent à faire subir à celui dont « l’inélégance sectaire » du début de son quinquennat restera dans l’Histoire, un sort comparable au sort qu’a connu, avec la complicité discrète des socialistes, son adversaire battu.

La Presse s’en émeut déjà. « Le Monde » organe de communication officieux de la Gauche s’inquiète et titre ce soir:

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/15/sur-le-web-l-antihollandisme-succede-a-l-antisarkozysme_1701058_1471069.html

Sur le Web, l’antihollandisme succède à l’antisarkozysme

Le Monde.fr | 15.05.2012 à 16h31 • Mis à jour le 16.05.2012 à 07h58 Par Samuel Laurent.

Bannière d’un groupe Facebook anti-François Hollande

Je cite « Le Monde » : « Pas d’état de grâce pour François Hollande : sur Internet, « l’antihollandisme » démarre de manière fulgurante. Le terme n’est pas encore popularisé, mais il a une réalité tangible, en tous cas sur le Web. Depuis le 6 mai à 20 heures, une partie du Web politique français est entré en « résistance », pour reprendre un terme souvent employé.

DE LA MAJORITÉ À L’OPPOSITION

Dans un mouvement comparable à celui qui s’était produit en 2007, où certains partisans de Ségolène Royal avaient décidé de « résister » sur Internet après la défaite de leur championne, comptes Twitter, blogs ou sites qui soutenaient Nicolas Sarkozy ont désormais décidé d’exercer un devoir de « vigilance » à l’égard du nouveau pouvoir. Et ce avant même qu’il n’ait pris ses fonctions officielles.

Les cyber-militants de la campagne de Nicolas Sarkozy ont été les premiers, évidemment. C’est ainsi que le compte Twitter parodique « madame Michu« , proche de militants UMP, a « pris le maquis » depuis dimanche, notamment avec un blog, où s’enchaînent parodies et images à but amusant et billets plus « sérieux ».

Les jeunes militants pro-Sarkozy, que ce soit au sein des Jeunes populaires ou du mouvement universitaire UNI, sont également en pointe dans cet « antihollandisme » naissant. Echaudés par une fin de campagne dure, ils ne font pas mystère de leur peu de considération pour le nouveau chef de l’Etat, généralement qualifié de « Flamby ».

Autant dire que…ça promet !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s