Mythes et anti-mythes…


Au fur et à mesure de l’approche de la date du scrutin, le résultat probable de l’élection du prochain Président de la République reste incertain, malgré les « prédictions » d’Instituts de sondages plus ou moins contradictoires, même si la tendance semble révéler un avantage pour le candidat socialiste.

Il est clair que le Président sortant, s’il est battu, ne pourra s’en prendre qu’à lui même. Si le « principal adversaire » de François Hollande, selon ses propres dires, « c’est la Finance », le principal adversaire de Sarkozy, c’est…lui même.

L’Histoire analysera les causes profondes du désamour des Français à l’égard de ce Président.

Pour moi, la cause principale réside dans la somme d’ erreurs de comportement et de communication, commises en début de mandat, et qui ont offert à ses adversaires une prise qu’ils n’ont plus lâchée, en vrais pitbulls de la politique, pendant cinq ans.

Je l’ai déja écrit sur ce blog: tout y est passé.

« Le Fouquet’s » dont ils ont fait un symbôle, le « Bouclier Fiscal » dont la pédagogie, comme celle de ses autres réformes a été mal relayée par son camp, et continue de l’être.

Ses tics de langage et de maintien, ses « dérapages » verbaux, ses erreurs de jugement, notamment dans l’affaire de l’Epad où il a donné l’impression de propulser son fils à des fonctions trop lourdes pour ses compétences, et bien d’autres erreurs du même genre vis à vis de son entourage, ont été exploitées systématiquement par les Socialistes, qui se sont livrés à un martèlement inoui, parvenant à éclipser sous leurs invectives, les aspects positifs d’un mandat placé sous le signe de l’une des plus graves crises que la France, et la planète avec elle, ait traversé depuis près d’un siècle.

Comme je l’ai évoqué par ailleurs, la Gauche française a acquis une vraie maîtrise dans l’art de « détruire » l’adversaire: “sa diabolisation, la criminalisation de ses actes, le refus de prendre en considération ce qu’il écrit ou ce qu’il dit réellement, l’art de tronquer les propos, l’insinuation malveillante, le procès d’intention, la condamnation avant l’examen du dossier, le recours à l’insulte, la déformation des thèses, la lecture binaire du monde où le bien et le mal se séparent comme deux motiés d’orange,le mal étant forcément du côté de » l’autre » l’attaque ad hominem » tout l’arsenal de combat habituel a été utilisé.

Et pourtant !!! Que n’aurait-on pas écrit ou dit d’ un Président qui aurait eu, à « l’actif »de son Bilan le « palmarès » du dernier (et du seul)  Président Socialiste de la Vème République, celui dont, par petites touches de communication, on essaie, à Gauche de construire le « mythe », pour en faire une « figure » de l’Histoire, dans la lignée de Jaurès et de Blum.

Car le « mythe » de Mitterrand est en gestation, grâce à tout ce dont la Gauche ne parle jamais, et que les « historiens de l’instant » que sont les médias, s’efforcent de faire sombrer dans l’oubli….

De quel fardeau Sarkozy aurait-il été accablé si son parcours avait été comparable à celui de son « illustre prédécesseur »et de quelle opprobre aurait-il été poursuivi par  tous ceux dont la détestation est à la hauteur de la trouille qu’il leur a inspiré dès sa confortable élection en 2007 !!!

Car pour la première fois, dans la Vème République, la France allait être dirigée par un Président de Droite, issu d’une « Droite décomplexée »et qui s’assume comme telle. Et qui menaçait de s’attaquer, un à un, à tous les privilèges acquis sous le manteau du fameux « modèle social français », aux « bastions » de la fonction publique , et pis encore, au dégraissement du « mamouth »…..

Car curieusement, la Gauche ne conçoit l’existence d’une Droite, en France qu’à une seule condition: qu’elle soit com-ple-xée, et pétrifiée par les menaces que font peser sur elle, « la Rue » dés qu’elle entreprend la moindre réforme… 

 S’il est vrai qu’il a donné prise à la critique, Sarkozy n’ a pas été Membre de la Cagoule en 1935, ni sous- secrétaire d’État aux anciens combattants en 42. Il ‘a pas été décoré de la Francisque par le Gouvernement de Vichy en 43. Il n’a pas été Ministre de l’intérieur, après la Libération, et n’a pas fait envoyer le Contingent en Algérie,
Il n’a pas été le Garde des Sceaux pendant la Bataille d’Alger, et n’a jamais donné l’ordre de guillotiner des Arabes accusés de terrorisme…

 Heureusement pour lui, il n’a pas eu à cacher qu’il avait un cancer de la prostate métastasé aux vertèbres lombaires quelques semaines avant sa  première élection.

Pire encore, il n’a pas fait nationaliser les banques et les industries françaises, plongeant la France dans un endettement qui deviendra endémique, et l’obligera à dévaluer la monnaie 3 fois de suite en quelques mois
Grâce à une politique aveuglée par une idéologie d’un autre siècle, il n’aura pas fait passer  le nombre des chômeurs de moins d’un million en mai 81, à 3 millions dès 1983.
Que n’aurait-on pas dit ou écrit sur Sarkozy s’il avait protégé, parmi ses amis, un ancien collaborateur des nazis en la personne de René Bousquet.
Et si Sarkozy a contribué au ré-enrichissement de Bernard Tapie, ruiné par le Crédit Lyonnais, dont la nationalisation aura coûté des sommes colossales au Budget de la France, Mitterrand, lui, l’avait élevé au rang de Ministre.

Certes les extravagances de la vie familiale et conjugale de Sarkozy ont fait le miel de ses détracteurs, et des journaleux et autres « scribouillards » de la République, mais que n’aurait-on pas écrit sur son compte, s’il avait entretenu sa maîtresse et sa fille adultérine cachées dans un appartement parisien appartenant à l’État et les avait hébergés chaque week-end dans les palais de la République aux frais de celle ci .
 
Certes Sarkozy, au lendemain de son élection, a cru naïvement, pouvoir la fêter en prenant quelques jours de vacances sur le Yatch d’un ami. Mais que ne lui aurait-on pas reproché s’il s’était rendu, chaque Noël, sur les bords du Nil au frais de l’Etat, en emmenant avec lui une soixantaine de membres de « sa Cour » lors de ses déplacements, au « Old Cataract », un Hôtel prestigieux situé sur les bords du Nil.  
Sa « Cour » qu’il a emmenée avec lui jusque en Amérique du sud, et parmi ses invités Françoise Sagan qu’il a dû expédier en France, en rapatriement sanitaire suite à une overdose de cocaïne !!!
Certes, Sarkozy a augmenté la dette de la France en période de crise, en respectant sa promesse de ne pas prendre à ses compatriotes plus de 50% de ce qu’ils gagnent pour financer un Etat budgétivore, et en finançant des mesures de soutien à une économie sous le choc.

 Mais son « illustre » prédécésseur l’avait augmentée, lui, de plus de 250 % durant sa mandature, en distribuant les prébendes de la République à des légions d’assistés, qui depuis lors se battent pour conserver « leurs avantages acquis ».
Ah !!! Si Sarkozy avait obligé son médecin personnel à publier durant 14 ans des certificats totalement faux et mensongers  sur son état de santé !!!      S’il avait couvert les hauts responsables de la Police qui ont inventé une histoire de terroristes irlandais à Vincennes !!!! On aurait entendu une fois de plus: Guéant démission !!!
Ah!!! Si un des très proches de Sarkozy s’était suicidé à deux pas de son bureau, combien de livres bourrés d’insinuations auraient été publiés par les fins limiers de Médiapart, et par les « journaleux d’investigation » !!!   

Et avec quel plaisir François Hollande aurait pu accuser Sarkozy de menteur, pour avoir affirmé qu’il ne savait rien sur la destruction à l’explosif d’un bateau de Greenpeace en Nouvelle Zélande, organisé par les services secrets français, sur son ordre !
Et s’il avait mis sur écoute pour cacher ses frasques conjugales, plus de 150 français, dont Carole Bouquet et Jean Hedern Allier…et affirmé à la TV devant des millions de spectateurs qu’il n’a jamais commis ce forfait, poussant au suicide le capitaine de gendarmerie qui branchait « les fils »dans les sous-sols de l’Elysée !!!
Ah !!! Si au lieu de lui promettre la Présidence de l’EPAD, il avait fait nommer son fils au poste de conseiller pour l’ Afrique, fonction exercée sous les quolibets des Africains qui l’avaient surnommé « Papamadi »…..
 Ah!!!! Si son Premier Ministre s’était suicidé avec l’arme de son Garde du Corps, et si, abaissant sa fonction de Président, il avait traité les « journaleux » de « chiens »…..    

Par contre s’il avait promis de conserver la retraite à 60 ans , il aurait eu droit à la reconnaissance éternelle du « peuple de Gauche »et grâce à cet exploit, il ferait partie de sa « Mythologie »….

Car il y a des « mythes » qui ont la vie dure . Celui de Mitterrand lui a survécu.

Il n’est pas certain que le mythe de Sarkozy soit promis à figurer dans la Légende de notre Siècle, ni dans sa Mythologie.

 A tous ceux qui lui ont reproché « d’en faire trop », je réponds qu’il aurait dû « en faire bien plus encore »….

Mais il est probable, dans ce cas, que la haine qu’il aurait suscité aurait donné lieu à des « débordements » sur l’aile gauche de sa gauche….qui elle, n’a jamais été com-ple-xée….

Quand à François Hollande, qui, pour tenter d’usurper le mythe de Mitterrand, s’applique à imiter son modèle, en adoptant ses mimiques, en singeant ses postures et en copiant ses tournures de style oratoire, il semble flotter dans un costume qui est trop grand pour lui….

Ce « candidat Président-savonnette » risque fort d’être élu par les Français, pour être un « Président par défaut ».

Ces mêmes Français s’en mordront les doigts.

Mais cette alternance là, si elle a lieu, fera que la France touchera le fond du puits,…. et de la déchéance.

C’est peut-être à ce prix là qu’elle pourra, un jour, remonter la pente…..  

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.