Silence « Halal »…


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/02/19/01016-20120219ARTFIG00035-viande-halal-les-industriels-rejettent-la-charge-de-le-pen.php#xtor=RSS-216

Marine Le Pen a sauté sur l’occasion.

Une partie importante de l’émission « Envoyé Spécial » diffusée sur France2 Jeudi soir,- que l’on peut revoir en « replay » – était consacrée à une enquête, d’ailleurs fort bien menée, avec des séquences en « caméra cachée » devenues systématiques dans cette émission, qui ont pour but de « piéger » les personnes interrogées, et dont le sujet était l’abattage des animaux dans les abattoirs de la Région parisienne.

http://envoye-special.france2.fr/les-reportages-en-video/la-viande-dans-tous-ses-etats-16-fevrier-2012-4220.html

Cette enquête concluait de façon formelle que les industriels de l’abattage, souhaitant capter la clientèle des « boucherie hallal », avaient renoncé aux méthodes recommandées par la réglementation, sous la pression des Associations de défense des animaux, qui impliquent « l’étourdissement » de l’animal avant sa mise à mort.

Et ceci pour des raisons de pure rentabilité, l’organisation et la mise en œuvre de deux chaînes d’abattage appliquant des méthodes différentes étant de nature à réduire le rendement de ces chaînes et de nuire à la rentabilité industrielle de cette activité.

L’enquête montrait clairement, images à l’appui, que les abattoirs de l’Ile de France généralisaient l’abattage « rituel », pour les raisons sus exposées, mais qu’au niveau de la commercialisation, aucune indication ne figurait sur les étiquettes indiquant que la viande mise en rayon était « hallal ». Et que les consommateurs étaient forcés, sans le savoir, de consommer un produit conçu pour être vendu à une « certaine catégorie de clientèle »….

Un fait d’autant plus déplorable que l’enquête montrait, images à l’appui, que dans les cas d’abattage par égorgement, les conditions d’hygiène étaient dégradées et que les risques de contamination de la viande par les bactéries contenues dans l’appareil intestinal de la bête étaient difficilement contournables.

Quelques clients – triés comme de coutume, « sur le volet » – interrogés par la journaliste qui menait l’enquête semblaient tomber des nues en apprenant ce « détail », et en apprenant, surtout que désormais, ils n’avaient plus le choix quand ils achetaient leur viande au Supermarché, et étaient « condamnés » à consommer de la viande soumise à des règles d’abattage religieuses qui leur sont étrangères.

Outré, moi-même, par cette déviation silencieuse, qui confirme par ailleurs le sentiment qu’ont acquis beaucoup de Français, malgré le silence complice des « élites », d’une pénétration lente, et insidieuse de l’islam, jusque dans leurs assiettes, j’avais l’intention de soulever cette question sur mon blog, sans savoir que Mme Le Pen sauterait sur l’occasion en portant plainte contre cet abus de confiance.

Alors, je pose la question : qui ment ??? Est-ce France2, mais on ne voit pas quelles en seraient les motivations ??? Sont-ce les industriels dont le Figaro se fait l’écho ???

Bien plus grave, n’y-a-t-il pas, de la part des Pouvoirs Publics, un vrai « mensonge par omission », en feignant d’ignorer cette dérive inacceptable, tant sur le plan de la santé publique, que sur les principes républicains et la laïcité ????

Cela montre bien que l’affaire des « Quick Hallal » n’était pas qu’un petit incident isolé, résultant de l’initiative des quelques Directeurs de Quick désirant fidéliser une clientèle musulmane.

L’hebdomadaire Marianne, qui n’est pas suspect de « dérive droitière » évoque, dans un article consacré aux abattoirs industriels, les problèmes sanitaires soulevés par ces pratiques scandaleuses.

Je le cite:

http://www.marianne2.fr/Marine-Le-Pen-Toute-la-viande-francaise-est-devenue-halal_a215753.html

« Peut-on dire dès lors, comme Marine Le Pen, que « tous les abattoirs se sont convertis aux règles d’une minorité » « Le problème posé, le scandale même, analyse le Dr Jean-Louis Thillier, auteur de nombreux rapports officiels sur la sécurité sanitaire, c’est celui du non-respect des normes d’hygiène, conduisant à une augmentation des contaminations à l’Echerichia Colli, ces terribles bactéries qui provoquent tant d’insuffisances rénales chez les enfants. Au cours de ce type d’abattages rituels, le contenu de l’œsophage et des intestins des animaux risque de souiller la viande, particulièrement les quartiers avant qui finissent dans les steaks hachés. Voilà pourquoi l’étiquetage indiquant comment les animaux ont été abattus est si important. Le consommateur est en droit de savoir. » Il délivre un conseil aux amateurs de viande : la faire bien cuire ».!!!!!

« C’est donc bien de l’état sanitaire des abattoirs qu’il s’agit, que les vétérinaires de l’Etat sont censés surveiller. Avec beaucoup de négligence semble-t-il. Depuis la fin des années 1990, plusieurs rapports officiels ont tiré le signal d’alarme, la Cour des comptes, la Direction générale de l’alimentation notamment. Le ministère de l’Agriculture, et particulièrement Bruno Lemaire, actuel ministre, fait la sourde oreille. »

Ces affaires, couvertes par « l’omerta » à laquelle nous sommes habitués, viennent après celles qui concernent les cantines scolaires ou les réfectoires de grandes collectivités où l’alimentation « halal » se généralise, afin  de satisfaire aux exigences d’une minorité, qui impose à la majorité des Français des usages contraires à ses moeurs.

La complicité de quelques industriels pour qui le « business first » prime sur toute autre considération favorise cette évolution, tout comme le même état d’esprit, chez d’autres industriels, favorise l’immigration illégale qui leur permet de disposer d’une main d’oeuvre sous-payée, le plus souvent non-déclarée, dans le seul but de maximiser leurs profits.

Sarkozy, s’il est réélu, aura du pain sur la planche pour mettre au pas tout ce petit monde de voyous et de menteurs, qui bénéficient de larges complicités , à gauche.

3 réflexions au sujet de « Silence « Halal »… »

  1. Taratata… Je n’en attendais pas moins de vous !!!! Vous trouverez toujours le moyen de participer à « l’enfûmage » général, en enrobant la réalité, même lorsqu’elle apparaît de manière incontestable.
    Tout d’abord avez-vous vu l’émission d’Envoyé Spécial » ??? Des dirigeants d’abattoirs, filmés en caméra cachée, de même que des séances d’abattage, ont clairement indiqué que l’immense majorité des viandes proposées à la consommation en Ile de France était abattue selon le rite Hallal, afin de fournir aux boucherie fréquentées par la communauté musulmane des viandes provenant de bêtes abattues selon le rite Hallal.
    Certes ils ont expliqué qu’ils le faisaient pour des raisons de rentabilité mais il n’empêche que, pour que ces viandes respectent la norme hallal, les bêtes doivent être abattues en présenc d’un Immam, qui perçoit une « contribution » qui finance les activités religieuses de la Communauté.
    J’ai regardé cette émission et j’ai été, comme beaucoup de vrais français, SCANDALISE. Non seulement par le fait lui-même, mais par le silence qui l’entourait jusqu’ici.
    Je pense que la Journaliste d’Envoyé Spécial ne s’attendait pas, en dénonçant ces pratiques, aux réactions qu’elle provoquerait.
    La sortie de Marine Le Pen est intervenue deux jours après la diffusion du reportage d' »Envoyé spécial », sur France 2, consacré aux abattoirs en France et dans lequel François Hallépée, directeur de la maison de l’élevage d’Ile-de-France, affirme que « les cinq abattoirs qui fonctionnent en Ile-de-France abattent tous selon le rite musulman, donc 100 % de l’abattage est halal en Ile-de-France ». Mais à aucun moment il n’est affirmé que toute la viande effectivement « distribuée » en Ile-de-France est halal….
    De l’art de jouer sur les mots pour nous faire prendre les vessies pour des lanternes.

    J'aime

  2. Ayant vu l’émission sur france 2,je peux vous dire que q partir d’aujourd’hui,je ne mangerai plus de viande si ce n’est du poulet ou de la dinde.Encore une enième fois on est dupé,et l’on se demande ou cela va s’arréter,on aura bientôt la surprise du chef!!!!!

    J'aime

  3. Quelle pantalonnade ( si je puis m’exprimer ainsi) de la part de Mme Le Pen qui n’apporte aucune preuve à ses « accusations ».
    Quant à France 2, a-t-elle prouvé quoique ce soit quant au « rituel religieux » en cause.????
    A qui fera-t-on croire que TOUS les employés des abattoirs de la région parisienne sont musulmans ?
    France 2 a-t-elle prouvé la présence permanente et obligatoire d’un « sacrificateur » agrée par les Mosquée de France lors des abattages dans chacun des abattoirs d’Ile de France ?
    France 2 a-t-elle montré la prière qui doit obligatoirement être prononcée à chaque abattage ????

    France 2 s’est donc bornée à dénoncer des pratiques visant à faire des ECONOMIES dans cette branche industrielle, économies sans doute préjudiciables à l’hygiène alimentaire.
    Cela n’a strictement rien à voir avec des pratiques religieuses.

    J’ajoute, qu’encore de nos jours, dans nos bonnes fermes de Français bien de souche, on continue en février 2012, comme depuis des siècles, à égorger, en famille et avec les amis conviés tout spécialement à EGORGER les cochons au beau milieu de la cour, sans que France 2 ne se soucie de l’hygiène de cette pratique tout aussi rituelle.

    Je conclues en ajoutant que si Dame Le Pen n’a que ce sujet à proposer à 63 jours du premier tour, c’est qu’elle a bien du mal à nous vanter son « programme » sur le reste !

    jf.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.