Civilisation, culture, religion etc….


Pour ceux qui ont encore quelques doutes, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir ce qui est une évidence:

NON, toutes les « civilisations » ne se valent pas.

Car il y a encore,- heureusement -, des civilisations qui sont au-dessus de celles pour qui la sauvagerie, la terreur, le crime, la lapidation et tout ce qui découle de  la charia quand elle est appliquée par des barbares, la haine de tout ce qui n’entre pas dans le moule qu’elles veulent imposer, deviennent des moyens usuels d’expression, et de provocation, facilités par l’indifférence des « zozos ».

Monsieur Guéant ne mérite pas autant d’opprobre, surtout de la part de ceux qui sont par leur silence, les complices des crimes commis au nom d’une « civilisation » qui ne supporte plus de cohabiter avec aucune autre…..

Il n’a rien inventé. Bien avant lui, l’illustre ethnologue Lévy-Strauss avait, dans « Tristes Tropiques », avancé ce constat.

 Wikipedia: « Ce livre, à mi-chemin de l’autobiographie, de la méditation philosophique et du témoignage ethnographique, connaît un énorme succès public et critique : de Raymond Aron à Maurice Blanchot, de Georges Bataille à Michel Leiris, de nombreux intellectuels applaudissent à la publication de cet ouvrage qui sort des sentiers battus de l’ethnologie[24]. Avec la publication de son recueil d’Anthropologie structurale en 1958, il jette les bases de son travail théorique en matière d’étude des peuples premiers et de leurs mythes. »

Selon Lévy-Strauss que je cite:

« En face de la bienveillance universelle du bouddhisme, du désir chrétien du dialogue, l’intolérance musulmane adopte une forme inconsciente chez ceux qui s’en rendent coupables ; car s’ils ne cherchent pas toujours,de façon brutale, à amener autrui à partager leur vérité, ils sont pourtant (et c’est plus grave) incapables de supporter l’existence d’autrui comme autrui. Le seul moyen pour eux de se mettre à l’abri du doute et de l’humiliation consiste dans une « néantisation » d’autrui, considéré comme témoin d’une autre foi et d’une autre conduite. »

Ce passage devrait être appris « par coeur » dans les Lycées et Collèges….et, pourquoi pas, dans les écoles françaises de Journalisme ?????

Et pour faire bonne mesure, je livre à la méditation des « beaux esprits », cette citation de Georges Bernanos:

« Les civilisations sont mortelles, les civilisations meurent comme les hommes, et cependant elles ne meurent pas à la manière des hommes. La décomposition, chez elles, précède leur mort, au lieu qu’elle suit la nôtre. »
Essais et écrits de combat, tome II (1995), La liberté pour quoi faire?

…et cette autre de Lévy-Strauss:

« La civilisation mondiale ne saurait être autre chose que la coalition de cultures, préservant chacune son originalité. »Race et histoire (1952), Claude Lévi-Strauss, éd. Folio, coll. Essais, 1989. p. 77

Ce qui sous-entend qu’il est légitime que toute civilisation qui se sent menacée, lutte et s’efforce de préserver son originalité….

14 réflexions au sujet de « Civilisation, culture, religion etc…. »

  1. Qu’est-ce que vous voulez prouver par là ??? Que notre civilisation est la plus minable de l’Histoire des Hommes ??? Que nous devons continuer à nous autoflageller ??? Et à proclamer notre admiration béate envers les civilisations pré-colombiennes, ou celles de la haute Amazonie, ou encore de celles qui prévalent en Afghanistan, au Turquestan, en Ousbékistan, en Arabie Saoudite, au Soudan, et j’en passe ???
    Alors faites le. Vous continuerez à vous couvrir de ridicule, car cela ne correspond pas à ce que pensent les gens de bon sens.
    Mais vous trouverez toujours quelques « zinzintellectuels »pour soutenir votre point de vue. Ceux précisément qui oeuvrent depuis la génération des « zinzins » marxistes à l’abaissement de notre société, pour la mettre au niveau de celles dont ils sont devenus les apologues.

    J'aime

  2. Claude Guéant a énoncé une banalité:en entendant les hurlements médiatiques je trouve qu’ une piqûre de rappel n’est pas inutile.
    L’instauration de la charia sous diverses formes dans les pays musulmans est à l’évidence la marque d’une civilisation raffinée.
    60% des tunisiens vivant en France ont voté pour le parti islamiste ennahda, donc pour la charia:cela n’interpelle personne?

    J'aime

  3. Valeur des civilisations : « Les plus grandes civilisations s’illustrent aussi par des actes barbares »

    Le Point.fr – Publié le 06/02/2012 à 20:01 – Modifié le 06/02/2012 à 22:58
    Pour l’anthropologue Maurice Godelier, la notion de civilisation est une arme politique forgée pour qu’un groupe affirme sa supériorité sur un autre.

    jf.

    J'aime

  4. Vieil argument débile.
    On pourrait remonter également aux Croisades, destinées à « libérer » les lieux, envahis par les Arabes, où le Judaïsme puis la Chrétienté ont pris naissance, ainsi qu’aux « nettoyages ethniques »auxquels les Arabes se sont livrés aux cours des leurs conquêtes, qui les ont amenés jusqu’à Poitiers, en distribuant des friandises aux petits enfants, et en offrant des « couscous collectifs » aux adultes. Et à Charles Martel qui n’aimait pas le couscous….
    De toute manière vous ne ferez pas de moi un défenseur de l’Eglise.
    Mais de la République,OUI. Et de ses valeurs oubliées par ceux-là mêmes qui en ont été les promoteurs,des libertés individuelles, et tout particulièrement de la liberté de conscience, et d’expression enfin, pardessus tout de la laïcité.Car la Gauche, dont vous vous prévalez, a depuis longtemps renié les valeurs qu’elle a fort justement défendues dans le passé.
    Le reste n’est que « littérature » et participa à vos élucubrations islamo-compatibles.

    J'aime

  5. Ne nous parlez pas trop quand même de la « civilisation judéo-chrétienne » qui a à son actif la chasse aux juifs ( je ne parle pas des nazis…!) et les pires guerres de religions entre chrétiens ( qui ne sont d’ailleurs même pas terminées ) !
    Sans compter les siècles pendant lesquels la religion catholique et les systèmes politiques qu’elles soutenait ravalaient les femmes à la simple soumission au mari.
    A ce propos d’ailleurs, c’est la société contemporaine qui a évolué, pas la « civilisation » en question.

    jf.

    J'aime

  6. Pas la peine de tourner autour du pot.Guéant s’est parfaitement expliqué: il suffisait d’aller jusqu’au bout de son propos, qui, comme toujours a été tronqué par les médias, afin de créer et d’entretenir la polémique.
    Selon lui, une civilisation qui repose sur les valeurs des « Droits de l’Homme, qui repecte les femmes, et qui prône la liberté de conscience et s’est donné pour fondement la « laïcité » est supérieure à celles qui font le contraire. Suivez mon regard.
    Alors bien sûr, cela fait de la peine aux « islamophiles », qui ont vu là une allusion directe à l’Islam.
    Mais Guéant n’a fait que dire ce que chacun d’entre nous sait déjà, et n’a fait qu’appeler un chat, un chat.
    Moi, je vais bien plus loin que Mr Guéant, dans mon billet.
    Car pour moi, une civilisation qui fait corps avec une religion, qui elle même n’en tolère aucune autre, qui pratique partout l’élimination collective des chretiens, des juifs, là où ils sont, mais aussi des boudhistes et des Hindouistes là où ils sont, qui n’hésite pas, dans un consensus muet de tout ceux qui pratiquent cette religion et de leurs « complices »assumés, à recourir au terrorisme, et aux assassinats collectifs, se place d’elle même en dessous des autres, et pas seulement des la Civilisation judéo-chrétienne, mais au dessous des civilisations asiatiques avec lesquelles elle est également en conflit ouvert, – mais nos médias s’en désinteressent -, car cela se passe trop loin de nous…..
    C’est une « civilisation » qui a un gros travail à faire sur elle même, pour se hisser au niveau de la nôtre, qui, il faut le reconnaître a mis des siècles avant de parvenir à son équilibre.

    J'aime

  7. Voici le pont de vue d’un autre scientifique:

    Claude Guéant et le mot « civilisation » : un choix délibéré selon l’historien Alfred Grosser
    Politologue, historien et sociologue, Alfred Grosser estime que le choix du mot « civilisation » par le ministre de l’Intérieur Claude Guéant (lire l’encadré ci-dessous) était « délibéré et bien réfléchi ». Selon l’historien, ces propos sont porteurs d’un « jugement de valeur agressif ».
    Explications.
    Le mot « civilisation » employé par Claude Guéant était-il le bon ?
    – Oui. Il a dû soigneusement choisir son vocabulaire, c’est délibéré et bien réfléchi. Il n’est pas attaquable sur la phrase elle-même à mon avis et c’est pour cela qu’il l’a utilisée. Chaque mot compte. Avec Brice Hortefeux (ex-ministre de l’Intérieur), on pouvait encore penser qu’il pouvait dire des bêtises dans le feu d’une discussion, mais là non. Il a parlé de civilisation, et si on peut dire que des civilisations sont différentes, en choisissant de dire que les civilisations « ne se valent pas », il introduit un jugement de valeur agressif qui laisse supposer que certaines sont inférieures à d’autres, avec, comme sous-entendu, que la civilisation islamique est inférieure à la civilisation française. Il ne s’intéresse pas aux Indiens ou aux Guatémaltèques, mais aux musulmans de France. C’est comme cela que ça a été compris, et ça doit faire plaisir à tous les électeurs d’extrême droite.
    Pourquoi ne pas avoir choisi un autre mot comme « culture » ou parlé de « régime politique » ?
    – Il n’y a qu’en Allemagne qu’on débat depuis deux siècles entre « culture » et « civilisation ». En France, il n’y a pas une extrême grande différence. Il aurait pu dire « culture », mais « civilisation » c’est plus vaste. Il n’a pas parlé de « régime politique » non plus. Les musulmans de France sont sous le même régime politique.
    Quel sens faut-il donner à ces propos ?
    – Je ne sais pas s’il est en service commandé ou pas, mais il est là pour dire ce genre de choses. Il fait la chasse désespérée au vote Marine (Le Pen, présidente du Front National) et cela fait un bon moment que ça dure. Je pense que les musulmans de France vont voter contre Sarkozy à cause de ce genre de choses mais il va peut-être récupérer quelques milliers ou centaines de milliers de votes Le Pen, à moins qu’elle (Marine Le Pen) ne dise qu’il arrive un peu tard.

    OUEST FRANCE 6 février 2012 (quotodien régional qui n’est pas classé à gauche…)

    jf.

    J'aime

  8. C’est votre point de vue.Entre Lévy-Strauss et Juppé dont le point de vue est « politicien », je choisis Lévy-Strauss, un scientifique.J’ai le droit, non ???

    J'aime

  9. Juppé a le droit d’avoir un point de vue. Et j’ai le droit d’avoir le mien. Qui n’est guère différent de celui que défendait avec un talent universalement reconnu, Claude Lévy-Strauss.
    Car je m’efforce de boire à la source des bons auteurs. Et non à celle des politiciens et des journaleux à deux balles…..

    J'aime

  10. Il semblerait que M. Juppé ne soit pas tout à fait d’accord avec M. Guéant ni …avec vous.
    Il a déclaré hier après-midi sur Bfm-tv

    « Je reconnais que le mot de civilisation peut prèter à confusion. Je crois qu’il faut à tous pris éviter le choc des civilisations.
    Il n’y a que le dialogue et l’échange qui peut être porteur de progrès ».

    jf.

    J'aime

  11. C’est exact. Mais à qui la faute ??? à ceux qui utilisent, à tort et à travers, les mots de « Civilisation Chrétienne ou Judéo-Chrétienne », et de « Civilisation Musulmane ».
    Que « toutes les civilisations ne se valent pas », nous le savions depuis Levy-Strauss et son « Tristes Tropiques ».Ce n’est pas Guéant qui a inventé ce constat.
    Levy-Strauss publie en 1955 dans la collection Terre Humaine crée par Jean Malaurie chez Plon, son livre le plus accessible et le plus célèbre, Tristes Tropiques.
    Citation : « En face de la bienveillance universelle du bouddhisme, du désir chrétien du dialogue, l’intolérance musulmane adopte une forme inconsciente chez ceux qui s’en rendent coupables ; car s’ils ne cherchent pas toujours,de façon brutale, à amener autrui à partager leur vérité, ils sont pourtant (et c’est plus grave) incapables de supporter l’existence d’autrui comme autrui. Le seul moyen pour eux de se mettre à l’abri du doute et de l’humiliation consiste dans une « néantisation » d’autrui, considéré comme témoin d’une autre foi et d’une autre conduite. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.