Le silence des « zozos »…


 

Au mois d’Octobre, déjà, nous annoncions ici même, avant que les élections aient eu lieu, le passage sans transition, ou presque, du Printemps arabe à l’Hiver.

Et ceci, alors même que se produisaient encore, sur nos antennes, les dernières manifestations de « stupiditude » de ceux qui ont définitivement décidé de fermer les yeux sur des réalités qui crèvent les yeux de ceux qui connaissent le monde arabe pour y avoir grandi et vécu.

Nous refusions, et aujourd’hui encore,  plus que jamais, de nous laisser endormir par tous ces « philoZophes auto-proclamés », ces « sociologues du monde arabe », ces « politologues » de salon, ces « chercheurs du CNRS », ces « historiens » à la Benjamin Stora, dont les uns n’ ont qu’une connaissance purement livresque de cet univers où l’irrationalité règne sans souffrir de contradiction , et les autres une vision tronquée par leurs obsessions idéologiques.

Nous refusons, aujourd’hui encore, d’accorder le moindre crédit à ceux  qui pontifient sur tous les écrans de télévision et nous présentent leur vision idéalisée d’un monde qui leur est étranger et qui nous est souvent hostile.

Nous sommes devant la perspective d’un « hiver arabe » glacial et rigoureux. 

https://berdepas.wordpress.com/2011/10/24/printemps-arabe-2/

On aimerait entendre aujourd’hui, la voix de tous ces naïfs, face aux évolutions que les résultats des « scrutins démocratiques » qui ont maintenant eu lieu dans tous les pays secoués par les « révolutions populaires du printemps »nous font entrevoir, ces élections que nos « zozos » coutumiers nous présentaient comme le triomphe de la démocratie sur la dictature et plus encore sur la dictature de l’obscurantisme.

Nous avons même eu droit aux élucubrations de quelques gauchistes invétérés, qui estimaient que nous, Français, avions des leçons à tirer de la spontanéité de ce processus révolutionnaire.

Les Benjamin Stora, Edwy Plenel et autres Besancenot voyaient dans les soubresauts de ces « révolutions » l’occasion de voir enfin se concrétiser leurs fantasmes de révolutionnaires trotskystes, et brûlant d’envie d’aller prêter main-forte  à ceux qui en tiraient les ficelles, ils leur proposaient leurs expertise et leurs conseils en matière de « manipulation des masses ». Convaincus que nous nous trouvions en présence d’une révolution comparable à celle de 1789, en France, ils y voyaient un évènement majeur de ce siècle, et un sursaut de libération des peuples arabes….

Naïvetés de révolutionnaires en peau de lapin, qui poursuivent un rêve désenchanté. Mais leur désenchantement n’en est qu’à ses prémices…..

 Car depuis, partout, les islamistes, sont sortis de leurs caches, et tombent peu à peu les masques.

Une fois de plus, ils auront su mettre à profit les illusions des démocrates sincères, pour s’installer sur le devant de la scène, et se préparer à confisquer le pouvoir. 

En Egypte, les Islamistes prétendument « modérés », poussés dans le dos par les « Salafistes » se préparent à se tailler la part du lion dans le partage du pouvoir, au grand dam de ceux qui avaient cru à l’avènement d’une Egypte moderne et démocratique, où les droits des femmes seraient respectés. Et ce qui se prépare, c’est « la Charia »….

En Lybie, on ne sait trop ce qui résultera de la confusion actuelle, mais d’ores et déjà, ceux qui nous étaient présentés comme des « musulmans modérés », méritant notre confiance et notre soutien militaire, entament un refrain connu: la Lybie sera un Etat islamique, et la Charia, devrait inspirer sa future Constitution.

En Tunisie, la « Gauche démocratique » en est réduite à manifester devant les siège du Gouvernement, pour tenter de s’opposer au courant qui semble devoir emporter la « révolution », et se prépare à affronter les Islamistes renforcés par les « Salafistes », bien décidés à tirer tout le parti du résultat des élections dont ils sont sortis vainqueurs.

Au Maroc, le Roi, « Commandeur des Croyants » va devoir « composer », avec les Islamistes. D’ores et déjà, les premières conséquences apparaissent dans les Universités, où le port du voile est fermement recommandé aux filles qui voulaient s’en affranchir, et il est de plus en plus question de mettre fin à la mixité dans l’enseignement, source de « perversion » de la société…

Et la France découvre avec stupeur, que la majorité des Tunisiens installés en France, ont voté pour les Islamistes !!!

Alors nos « zintellectuels »tentent de préparer l’opinion à un virage !!! Il va falloir nous habituer, disent-ils, à accepter les résultats de ces élections « démocratiques », et à « collaborer » avec les nouveaux interlocuteurs.

En feignant, une fois de plus, d’ignorer leurs objectifs ???

Nous avions fermé les yeux devant des dictatures impopulaires, en vertu d’une forme de cynisme qui était moralement condamnable, mais politiquement réaliste.

 Nous allons devoir fermer les yeux devant de nouvelles formes de dictatures, inspirées par le Coran et par la Charia, et faire semblant de croire que cela représente un progrès par rapport à la situation antérieure.

La « morale » devra s’en accommoder.

La marche en avant de cette jeunesse « révolutionnaires » était sympathique. Mais la voilà embarquée sur un char qui ignore la marche arrière: celui de la Charia.

Il sera intéressant d’entendre les voix de la « stupiditude » dans les mois qui viennent.

Ô Dhimmis !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s