Chouette !!! C’est « Flamby » !!!


Hollande, entouré des siens, et saluant (curieusement) la foule à la manière de Mussolini ???

Les primaires, c’est fini.

Ouff!! On a frôlé l’overdose.

Il est temps de passer au « secondaire ».

C’est à dire à l’élection présidentielle. La vraie.

Car les choses se sont maintenant décantées.

Exunt Borloo, et sous peu, le « Président de la République Solidaire » devenu celui de la « République solitaire ». Reste l’énigme Bayrou, qui patiemment attend son heure et laboure les terres d’un centre qui se cherche toujours…

Mais chacun pressent que le vrai combat, celui qui décidera de l’avenir de la France, ce « cher et vieux pays », c’est le combat des nains !!!

Certes le coup d’envoi ne sera pas celui que j’avais prévu dans un précédent billet, avec le scandaleux lancer de candidature de « naine » du haut du beffroi de Lille.

https://berdepas.wordpress.com/wp-admin/post.php?post=3297&action=edit

A la place nous avons « Flamby ». Un nouveau « nain ». Un « bienheureux ». « Le ravi »de la crèche. Presque étonné de se trouver en si bonne posture après avoir été au fond du trou, décrié, moqué, ridiculisé par ses petits « camarades », mais qui a profité de la récréation pour se refaire une santé politique.

Ce prince de l’ambiguïté, empereur du flou, est devenu, avec une majorité confortable, le leader emblématique et désormais incontesté de la « Gauche-schmoll », celle qui, comme Christophe Colomb, l’ancêtre des grands aventuriers,   ne sait pas où elle va, encore moins d’où elle vient, et qui une fois débarquée ne sait pas où elle est, ni comment elle reviendra.

Mais peu lui importe ce n’est pas elle qui paye le voyage !!!

Grâce à lui, nous avons échappé à la « Gauche dure », celle des vieux croûtons un peu rassis dont la Martine s’était entourée. La Gauche qui fait peur aux enfants, car elle est menaçante,autoritaire, revancharde et sectaire.

Flamby, c’est le « petit cheval blanc » de la Gauche. Tous derrière et lui devant.

Le combat promet d’être rude, car la cruauté des nains est sans borne.

Le « nain »Sarkozy( c’est le surnom que lui avait collé la Gauche ) , est resté jusqu’ici assez discret, et s’est contenté d’envoyer quelques piques à son adversaire, histoire de le sonder, et de savoir si la carapace est réellement molle.

Car ça, c’est vrai…puisque c’est Martine qui l’a dit:

« Là où il y a un loup, il y a du flou, et là où il y a du flou, il y a du mou »…..

Attendons la suite….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s