Renseignements Généraux.


Ce n’est plus une rumeur. C’est une certitude.

Les limiers de l’Express, sous la conduite du célèbre inspecteur Barbier, – vous savez, celui qui plastronne sur presque toutes les chaînes de télévision, avec son célèbre foulard rouge, même en plein mois d’Août -,ont réussi à remonter la filière.

Les auteurs de l’opération ignoble d’espionnage de Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, ont été démasqués: il s’agit de deux récidivistes, déjà impliqués dans le cambriolage de l’appartement parisien de Ségolène Royal.

Leur nom circule sous le manteau: l’un d’eux serait Alex Dupont officier de Police aux RG, et l’autre serait Gustave Dupont, commissaire à la DGSE.

L’inspecteur Barbier, un fan de Tintin et Milou, avait, depuis déjà longtemps, les Dupont et Dupont dans son collimateur. Ces derniers, soumis au questionnement matinal « sans complaisance »de l’homme au foulard rouge seraient passés au aveux.

C’est bien eux qui répandent sous la forme de rumeurs nauséabondes, les informations publiées dans Wikipedia, sur la vie secrète de Valérie Trierweiler.

C’est bien eux qui sont à l’origine de l’effraction de l’appartement de Ségolène, d’où ils auraient emporté une collection de petites culottes, ce qui avait considérablement troublé la Presse, alors que la rupture entre Ségolène et François était consommée depuis pas mal de temps.

Ségolène ayant été placée sur écoute par nos Dupont, des messages étonnants auraient été interceptés, dont l’un présentait des analogies troublantes avec un autre SMS, qui dans le passé, fit grand bruit dans le Landernau médiatique: dans ce message, Ségolène, s’adressant à François, aurait dit « Si tu reviens, j’arrête tout » !!!

Mais ce qui trouble le plus l’inspecteur Barbier, c’est que les Dupont et Dupont auraient réussi à pénétrer dans le nid d’amour de François et de Valérie, pour s’emparer, – à nouveau- de quelques petites culottes et autres strings appartenant à la Journaliste.

Ces culottes soumises à des prélèvements d’ADN auraient plongé nos Dupont dans la perplexité. En effet, l’une ces petites culottes contenait…..( accrochez-vous !!!), un poil du cul de François Hollande.

L’inspecteur Barbier, grâce à l’habileté des fins limiers de l’Express, aurait réussi à se procurer les résultats de l’analyse ADN.

L’affaire du poil du cul de François est à rapprocher d’une autre rumeur, partie de l’entourage de l’Elysée, selon laquelle, « ON » aurait aperçu François Hollande dans les allées du Bois de Boulogne, en travesti porteur d’un string !!!!

L’inspecteur Barbier poursuit ses investigations fasciné par les combats de nains dans un bac de merde.

On s’attend à d’autres révélations. En attendant l’Express a dû augmenter son tirage, tant les aventures des Dupont et Dupont passionnent la Rive Gauche parisienne.

Du même coup, l’émission politique de Valérie Trierweiler sur Direct8, qui faisait un tabac, a été supprimée, et remplacée par une série de télé-réalité, intitulée « Les Aventures de Tintin au Bois de Boulogne ».

Tout cela est écoeurant !!!!

Une réflexion au sujet de « Renseignements Généraux. »

  1. Ce texte, inspiré par le côté délirant de l’information publiée par l’Express, volontairement déjanté et provocateur, je l’ai publié sous forme de commentaires de l’article consacré à ce gag politique dans le Figaro,dans Marianne, le NouvelObs et dans l’Express.
    L’Express, piqué au vif, et dont la rédaction ne semble pas être pourvue de la moindre pointe d’humour, a jugé bon de me censurer.
    Ainsi donc, dans cet hebdo, marqué par une longue tradition « Bobo-Gaucho » qui remonte à la Guerre d’Algérie, lorsque le Titre était inspiré par J-J Servan-Schreiber, qui est prêt à pointer un doigt accusateur sur Sarkozy lorsque celui-ci obtient la peau d’un humoriste de la Radio nationale, on peut célébrer tous les poncifs de la « pensée » bobo, tels que la Liberté d’Expression, la Tolérance, l’Humour, à condition que l’on ne prenne pour cible que celles qui sont vouées à une forme insidieuse de stigmatisation à la quelle participe l’Express.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.