Justice : ça balance fort…..


…dans les coulisses du prétoire et jusque dans le « microcosme »!!!

C’est à qui prendra l’autre en flagrant délit de violation du secret de l’instruction dans le Karachigate, tout en nous prenant pour des imbéciles…

Alors que ça fuit de partout, la Presse, l’opposition, les Syndicats de Magistrats cherchent à faire croire à l’opinion que l’Elysée viole ce secret de « polichinelles », et aurait accès à des documents de procédure concernant l’instruction en cours.

Or, pour connaître l’origine des fuites, il suffit de remonter à la source…

Le Juge Van Ruymbeck n’a jamais eu, auprès des « médias », la réputation d’un « taiseux »et sa détestation de Sarkozy n’est plus un mystère depuis longtemps.

Dès hier, j’apprenais à la lecture du Figaro, dont les journaleux s’abreuvent manifestement à la meilleure source, car la mieux branchée (avec Médiapart) sur nos Juges  « militants », celle du « Quotidien de révérence », « Le Monde », des informations qui manifestement sont sorties, histoire de prendre l’air, du cabinet du Juge.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/09/14/01016-20110914ARTFIG00614-affaire-karachi-ziad-takieddine-mis-en-examen.php

« L’homme d’affaire franco-libanais, intermédiaire présumé dans le contrat des sous-marins vendus par la France au Pakistan, est soupçonné de malversations financières. Ses biens ont été saisis, selon Le Monde. »

Je me précipite sur « le Monde » et je découvre que « Brice Hortefeux, député européen et ami proche de Nicolas SarkozyMis en cause vendredi 23 septembre, dément au Monde avoir eu accès à des pièces de la procédure judiciaire de l’affaire Balladur. Le matin même, Le Monde a pourtant révélé des conversations téléphoniques qu’il a eues avec Thierry Gaubert, mis en examen dans le cadre de l’enquête sur le financement de la campagne d’Edouard Balladur en 1995″.

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/09/23/affaire-balladur-hortefeux-dement-avoir-eu-des-informations-sur-la-procedure_1576669_823448.html#ens_id=1561228.

J’en déduis immédiatement que si « le Monde » dit vrai, nos Ministres seraient sur écoutes téléphoniques auxquelles nos journaleux auraient un accès direct et privilégié !!!

Moi qui croyais , naïvement, que les écoutes, dans notre République de plus en plus bananière, étaient soumises à une procédure extrêmement stricte, et sous contrôle judiciaire !!!

Poursuivant mes « investigations », dans une Presse déchaînée par l’odeur du sang qui flotte autour de cette affaire de Karachigate, je découvre mieux encore !!!

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/09/22/des-magistrats-accusent-l-elysee-d-avoir-viole-le-secret-de-l-instruction_1576288_823448.html#ens_id=1561228

« La question a été posée sur Twitter par le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi : dans son communiqué visant à mettre hors de cause Nicolas Sarkozy dans l’affaire Karachi, l’Elysée affirme que « le nom du chef de l’Etat n’apparaît dans aucun des éléments du dossier ». De plus, ajoute le communiqué, il « n’a été cité par aucun témoin ou acteur du dossier » judiciaire.

 Ces deux affirmations semblent surprenantes : comment, en effet, l’Elysée peut-il affirmer que le nom de M. Sarkozy n’apparaît pas dans ce dossier sans y avoir eu accès ? Or le chef de l’Etat ou la présidence ne sont pas parties civiles, en principe, et n’ont aucune raison d’avoir pu consulter un dossier d’instruction en cours. »

« L’Élysée affirme que le nom de Nicolas Sarkozy «n’apparaît dans aucun des éléments du dossier» et «n’a été cité par aucun témoin ou acteur de ce dossier». Autant de certitudes qui ont fait réagir l’Union syndicale des magistrats, qui assure qu’en vertu du secret de l’instruction, l’Élysée ne peut avoir accès aux dossiers des trois informations judiciaires ouvertes autour de l’attentat de Karrachi et ses développements financiers. »

Ainsi donc, l’Indépendance de la Justice serait gravement menacée dans ce pays où le secret de l’Instruction est devenu un secret de Polichinelle, le déballage étant organisées par les magistrats eux-mêmes, dès lors que le Chef de l’Etat , informé par son « entourage », lui-même informé par la rumeur journalistique, pourrait évoquer des éléments d’un dossier que chacun peut consulter en lisant jour après jour une presse hystérique.

Pour qui nous prend-on ????

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.