Zorro est arrivé, hé, hé….


Il ne vous aura pas échappé, que, tel Zorro, DSK est de retour.

Et si, par hasard, votre promenade « Dominicale » parisienne a conduit vos pas du côté de la Place des Vosges, où se trouve le domicile du « Dominique » le plus célèbre de la planète pour sa dégaine et sa vitesse d’éjaculation, celui qui depuis l’épisode du Sofitel de New York est devenu une star du X qui ferait pâlir de jalousie Rocco Sifredi, vous ne pouvez pas ne pas avoir été sidéré à la vue des innombrables journaleux, cameramen et photographes, luttant, au coude à coude avec des groupies déchaînées afin d’apercevoir et si possible de toucher ce personnage de légende venu tout droit des geôles de New York en passant par ses plus beaux quartiers de Manhatan….

Car le retour de DSK est triomphant. Les images télévisées en témoignent.

Son geste jubilatoire, et un tantinet incongru, à la sortie de l’aéroport, symbolise l’état d’esprit de celui qui après avoir connu la noirceur des geôles américaines, revient à la lumière, ressuscitant un fol espoir chez tous ses « partisans fidèles » et ses « proches », qui, avant sa chute, se voyaient déjà « en haut de l’affiche », dans son sillage de futur Président d’une République qui ne sait plus trop à quel Saint se vouer.

Le triste épisode de la suite 2806, les avait anéantis, eux qui s’imaginaient déjà occupant les postes ministériels les plus prestigieux…

Immédiatement, les médias se sont emparés du « sujet ».

Quand on repense aux papiers écrits dans une plume trempée dans le vitriol, sur les comportements « people » de Sarkozy !!! L’affaire DSK aura battu tous les records….

Les « unes » de tous les journaux télévisés n’en ont que pour lui, et pour Anne Sinclair dont le sourire épanoui éclaire un visage que l’on a connu beaucoup plus « crispé » par l’amertume, au cours des semaines écoulées.

Les « fidèles lieutenants », qui, au cours des semaines écoulées, prenaient un air courroucé à toute allusion de journaliste aux mésaventures de leur héros, retrouvent également le sourire.

Chacun d’eux se croît obligé de faire son petit numéro sur le thème de « DSK était innocent, nous le savions, nous vous l’avions dit ». D’ailleurs, « il » va parler. Il a beaucoup à nous dire ( ??? ), à nous apporter, grâce à sa compétence et à sa capacité à appréhender la dimension mondiale des problèmes aux quels nous sommes confrontés. Il est le seul parmi les socialistes, à faire le poids devant Sarkozy…etc… »( Une pierre dans le jardin des candidats aux « primaires »).

Certes, selon les mêmes, « il ne sera pas candidat aux primaires, et encore moins à cette Présidence de la République qui lui semblait irrésistiblement promise »….

Mais « il va peser sur cette élection » de tout « le poids de sa personnalité et de son prestige ».

Tout se passe selon les Michèle Sabban ( Vice-Présidente du Conseil Régional d’Ile de France), ou les Jean-Marie Leguen (Député de Paris), comme s’il ne s’était rien passé….

Scandaleux, non ???

Car DSK est loin d’avoir été « blanchi » par le Procureur Cyrus Vance. L’horizon de Madame Diallo s’est obscurci en raison de ses maladresses, de ses mensonges, et du « noir dessein » qu’on lui a prêté de vouloir « plumer »DSK et son épouse. Dans le « match » qui l’opposait à l’occupant de la suite 2086, ce n’est pas lui qui a gagné, mais c’est elle qui a perdu. Provisoirement. Car il y aura des prolongations….

En outre « le cas Banon » constitue une menace qui pèse sur son proche avenir. Il suffit d’écouter les propos tenus par Anne Mansouret, la mère de Tristane, scandalisée par le retour en fanfare de celui qui, selon elle, a été un amant fugitif et brutal, pour deviner que dans ce camp là, on est pas prêt à lâcher le morceau.

Et puis, il y a le « cas » de Marie-Victorine  cette sénégalaise de Sarcelles, dont le père, André M’Bissa a été contacté par l’avocat de Nafissatou Diallo, Kenneth Thompson et par celui de Tristane Banon….

L’addition de tous ces « cas » peut s’avérer catastrophique pour l’image médiatique de DSK.

De tout cela, la brigade des « conseillers en communication » du Zorro de la République, va devoir se préoccuper, n’en déplaise aux régiments de groupies qui se sont mobilisés pour tenter de redorer le blason de leur « héros »….

Strauss-Kahn ne manque pas de talent, et ses compétences en économie, ainsi que sa connaissance du monde ne sont pas contestables. Mais DSK n’est pas « l’homme providentiel » que la France attendait. Il y a bien des économistes qui, sans avoir dirigé le FMI,- avec le piston de Sarkozy-, ont des talents et des compétences comparables.

Certes, on comprend que les Socialistes pour qui le monde n’existe pas au-delà des frontières de « Charente Poitou » ou du « Nord-Picardie » puissent considérer que la voix de DSK et son point de vue sur les affaires du monde soient un atout précieux.

A condition que cette voix se fasse discrète et mesurée, et ne s’exprime pas sur un ton de triomphalisme provocateur et indécent…..


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s