Algérie: intelligenti pauca ( suite ).


 A lire…. encore une fois :

https://berdepas.wordpress.com/2010/10/30/algerie-intelligenti-pauca/

La lecture d’El Watan, le quotidien algérien de langue française, est instructive: on y mesure le décalage qui existe entre la réalité algérienne telle qu’elle est vécue par le peuple algérien et l’image que ses dirigeants cherchent à projeter hors de leurs frontières.

Sur cette réalité, il y a des silences français qui pèsent lourd…..

Pour le peuple algérien, les années se suivent, après l’euphorie de l’Indépendance, et se ressemblent. Sans que l’espoir d’un « printemps »vienne en alléger le poids….

Voici ce qu’en écrit l’éditorialiste d’El-Watan, Tayeb Belghiche,dans son article du lundi 11 juillet «La descente aux enfers»:

http://www.elwatan.com/pdf/telecharger2.php?pdfpf=/edito/la-descente-aux-enfers-11-07-2011-132252_171.php&pdfg=%2Fpdf%2Ftelecharger.php%3Fdir%3DWEEKEND%26file%3D20110715.pdf

« Grâce à vous, monsieur le Président, l’Algérie est entrée à reculons dans l’histoire.» Ces prédictions pessimistes avaient été énoncées en 1963 par l’abbé Berenger, alors député à l’Assemblée nationale, s’adressant à Ahmed Ben Bella qui était en train de mettre en place un système dictatorial dont nous payons aujourd’hui encore le prix.

L’histoire, malheureusement, lui a donné raison et de façon honteuse.

Dans son dernier classement sur l’Indice mondial de l’innovation, l’Institut européen d’administration des affaires a classé notre pays dernier dans le monde, devancé par des pays très pauvres, comme le Tchad, le Yémen ou le Soudan par exemple.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique s’en est, bien entendu, offusqué, à tort ou à raison, mais plus aucun Algérien n’accorde de crédit aux démentis et aux mises au point des gens du pouvoir.

« …Ainsi, la série noire des mauvais classements continue. Nos universités, ces lieux de création par excellence, sont classées parmi les 3000 ème; nos industries, ou ce qu’il en reste, sont parmi les moins performantes; le climat des affaires est très malsain au point qu’il faut un courage extraordinaire à un investisseur étranger pour venir s’installer chez nous ; l’agriculture est en détresse ; notre textile est remplacé par la friperie ; le pouvoir calorifique de nos voisins marocains et tunisiens est supérieur au nôtre, etc. La liste est encore longue.

Nous sommes quand même en tête de peloton, mais dans un seul domaine : la corruption.

L’Algérie a encore sombré davantage dans la misère, dans la mal vie depuis une décennie alors que, paradoxalement, les prix du pétrole ont flambé sur le marché international durant la même période.

Jamais misères sociale, morale, intellectuelle ne se sont autant accumulées.

Aucun haut responsable n’a rendu des comptes.

Les anciens ministres ne sont jamais inquiétés même s’ils sont dénoncés pour leur contribution dans la déliquescence de l’Etat. Le règne de l’impunité est de rigueur.

Le pays peut sombrer, le cauchemar peut continuer mais les principaux responsables de la catastrophe sont rivés à leur fauteuil. Aucun d’entre eux n’est effleuré par un quelconque remord de conscience….

Lire aussi du même auteur, dans la même veine et avec le même courage «Les nouveaux Attila» (El-Watan du 12juillet 2011) à propos de la destruction de l’espace vertd’Hydra «Le Bois-des-Pins» ( Ceux qui ont connu Alger la Blanche reconnaîtront les lieux…):

http://www.elwatan.com/edito/les-nouveaux-attila-12-07-2011-132409_171.php

 « Dans tous les pays du monde, on entretient et crée des espaces verts, on crée des richesses ; dans le pays de Belle-Khadem, on les détruit.

Leurs rapacités et leurs appétences sans fin à l’accaparement des biens publics les a portés tout naturellement à faire d’Alger la blanche, Alger la verdoyante, Alger qui fut naguère belle, la ville la plus sale, la plus polluée et la plus triste au monde. »

Et plus loin:

 » En effet, en vue de la construction d’un parking de voitures, la wilaya a décidé de détruire la forêt du Bois des Pins à Hydra. Les riverains ont alors manifesté pour s’opposer à ce crime contre la nature, manifestation violemment réprimée par la police.

La démonstration de force n’augure rien de bon pour la suite de l’affaire.


Alger, tout le monde le sait, manque dramatiquement d’espaces verts. C’est une ville qui se dégrade à vue d’œil. Sa célèbre Casbah est en train de s’effondrer et elle n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Nos rues, squattées par les trabendistes, ne donnent pas envie de s’y promener tant leur saleté est répugnante. Au point que le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) a classé notre capitale parmi les villes les plus polluées du monde. »

Rien à ajouter. Si ce n’est que ceux qui aiment l’Algérie ont le coeur rempli de tristesse, et de colère.

PS. Traduction du titre en latin  » intelligenti pauca » :

« à qui sait comprendre peu de mots suffisent »…. 

18 réflexions au sujet de « Algérie: intelligenti pauca ( suite ). »

  1. Mais pour que la vérité éclate, il ne faut pas qu’elle soit ensevelie sous des montagnes de mensonges, de contre-vérités ou de falsifications pure et simple de l’histoire.
    Merci pour ce commentaire qui traduit une sensibilité qui hésite souvent à s’exprimer.

    J'aime

  2. Un jour peut-être,la vérité éclatera, la falsification de l’histoire sera dénoncée.Rien de plus dure que ce mensonge qui entoure l’épopée de ces gens travailleurs qui ont construit ce pays avec courage ,pugnacité dans l’adversité.Je pense à mes grands parents,mes parents qui ont laisse beaucoup de sueur afin que nous puissions vivre mieux .C’est dommage cela aurait pu être bien dans ce beau pays en toute fraternité

    J'aime

  3. Je me souviens, quand je suis retourné faire un voyage en 1965, un algérien qui nous conduisait nous demandait: « Quand c’est qu’ils reviennent les français ?? »…en 1965 déja.
    Mais les peuples arabo-musulmans ne peuvent pas vivre dans une démocratie sociale; juste sous le dictat d’un roi, de religieux ou d’un colonel !!!!!!!!
    Et tous ces « Printemps arabes » ne déboucheront que sur le dictat d’un nouveau colonel ou des frères musulmans…Quand les occidentaux parlent de ce « vent de liberté »…je suis vraiment attristé de leur « innocence » (stupidité oui!!).
    Par contre s’ils nous ont fichu dehors (bravo le grand con!!) de « notre terre de naissance », pas d’accord pour être soumis dans notre Patrie !!!!!!
    Mes pieds ne s’éclaicisseront JAMAIS !!!!!

    J'aime

  4. Quel tristesse de vivre cette décadence de ce beau pays; pas même la fierté de nous montrer
    nous les pieds noirs leur capacité de garder ce pays dans cette harmonie cette propreté;nous
    les avons écoutés partis en leur laissant un pays une ville comme Oran magnifique.ce n’est
    qu’un tas d’ordures . quelle horreur§§§§§§
    une personne de plus de 80 ans qui pleure sur cet état. joséphine

    J'aime

  5. Bonjour,
    L’histoire étant ainsi faite, on ne reviendra pas en arrière. Mes grands-parents qui quittèrent Alger fin juin 62 sous des raffales de mitrailettes par le fils de la voisine algérienne (sa mère ne pouvant l’alaiter, c’est ma grand-mère qui le fit). Je viens d’apprendre cela il y a quelques jours. Malgré plus de 300 pages sur l’hitoire de ma famille de l’an 1530 à ce jour et en ayant fait parlé toutes les archives y compris familiales, certains actes d’état civil restent innaccéssibles. Ainsi donc ma famille mis le pied à Alger dès le 14 juin 1830 et en repartit en fin juin 1962. Ceux qui fondèrent cette famille à Alger n’auraient pas eut à rougir de ceux qui la quittèrent.
    Le plus important est le TRAVAIL DE MEMOIRE. Dire et faire savoir que l’Algérie fut 4 départements français plus anciens que ceux de la Savoie et du comté de Nice. Il portaient les n° 91-92-93 et 94. Dès 1964, le département de Paris fut divisé pour créer les départements de l’Essone (91), les Hautes de Seine (92) , la Seine-Saint-Denis (93) et la seine et Marne (94).
    – Quant va t’on se donner les moyens de microfilmer les actes d’état civil d’Algérie qui n’en déplaise à certains relevaient et relèvent des « Archives de souverraineté française » et non des « Archives de gestion » ?
    – Se trouvera t il réellement un candidat à la présidence de la république de 2012 pour rétablir dans son intégralité l’article 4 de la loi 2005-158 ?
    Article 4
    « Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit
    La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l’étranger est encouragée ».

    Joachim GUIMET

    J'aime

  6. ils ont semé la tempête,ils en récoltent les fruits,mais par contre,tous ces algériens qui vivent en France et qui crachent sur ce pays doivent être expulses même s’ils sont paraît-ils français parce qu’ils sont nés en France.(Rétablissons le droit du sang).Souvenons-nous de la phrase qu’ils ont assénés LA VALISE OU LE CERCUEIL.Je précise,je ne suis pas pied-noire.Il est temps de relever la tête.

    J'aime

  7. l’Algérie était le plus beau du monde, je le confirme…
    Mais à partir de 1962 tout s’est dégradé: les constructions à la va vite sans réelle harmonie, les déchets dans les rues, les beaux jardins défigurés, les vestiges romains qui ne sont que l’ombre d’eux-même etc… etc…
    A qui la faute? toujours les mêmes.

    J'aime

  8. MERCI MESSIEURS DU F.L.N VOUS AVIEZ HERITE DU PLUS BEAU PAYS DU MONDE JE DIS BIEN DU PLUS BEAU PAYS DU MONDE VOUS L AVEZ TRANSFORME EN POUBELLE VOUS DEVEZ EN ETRE FIERS.
    VOUS AVIEZ HERITE AU MOMENT DE VOTRE INDEPENDANCE D UNE ELITE QU VOUS AVEZ CHASSE D UNE RICHESSE PETROLIFERE D UN GAZ ET VOUS AVEZ GACHE TOUTE CETTE RICHESSE VOUS ETES DES INCAPABLES PAS MEME APTE A VOUS DEBARRASSE DE VOTRE CLIQUE JE NE VOUS BLAME PAS MESSIEURS JE VOUS PLAINDS

    J'aime

  9. Des Arabes nous ont suivi d’autres partis en même temps que nous en 1962, car ils savaient.. et ne voulaient pas être gouvernés par leur propre race.. Les Caïds ont toujours sévis.. ils savaient ce qui les attendaient..

    J'aime

  10. Encore une fois, pleinement d’accord. Nous avons vécu la même période. Né en 1933, j’ai quitté l’Algérie, après 3 ans de dur service militaire dans le djebel, à 30 ans. Ce pays, je le connais, comme vous, sur le bout des doigts.Je sais tout ce qu’il y a de bon chez les Algériens, et aussi tout ce qu’il y a de moins bon chez eux…..
    Je ne peux pas rester insensible à ce qui se passe dans le pays où je suis né, où j’ai passé ma jeunesse,où sont nés mes enfants, où sont nés et enterrés mes parents, mes grands parents, et arrières grands-parents.
    Contrairement à ce que certains pourraient croire, je ne souhaite que du bonheur aux Algériens. Mais leurs problèmes ne sont plus les miens.Ils sont indépendants: qu’ils assument !!!

    J'aime

  11. je suis né à Alger en 1930, quand je l´ai laissé j´avais 32 ans c´est dire que je peux,sans risque d´erreurs, parler de ce si beau pays que nous avons laissé et confirmer l´article de » el Watan  »
    Qu´un pays soit dirigé par des militaires c´est assez positif pour remettre de l´ordre, mais très rapidement ils doivent rendre le pouvoir aux civils ou les civils le reprendre car, du simple soldat au plus haut gradé c´est la gabegie; Pour faire plus simple  » Le Bordel « …C´est ce qui se passe en Algérie et qui se passera encore une cinquantaine d´années si le peuple reste soumis et accepte cette situation au lieu d´agir
    Tout ce qui se passe en Algérie me touche mais en fait,aujourd´hui,ce n´est plus mon problème.

    J'aime

  12. @Marc:
    C’est exact. Je suis également surpris de constater que certains journaux – mis à part ceux qui sont « inféodés » au Pouvoir – ne se privent pas de dénoncer les carences du « système », et d’exprimer le raz-le-bol du peuple algérien, qui, hélas, pour avoir trop souffert, n’a plus la force de se révolter comme dans les autres pays arabes.

    J'aime

  13. Je lis aussi régulièrement les journaux algériens en ligne:on y trouve une surprenante liberté de ton.
    El watan est injuste au moins sur un point :il y a un secteur florissant en Algérie,celui de la construction des mosquées.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s