Vous avez dit « Populisme » ????


Car les » bordées verbales » que tire « la Marine », ne sont pas celles de « la Royal » et encore moins celles de « la Martine », qui elles, s’inspirent d’un folklore différent…..

Eduquée politiquement par son père, qui lui a enseigné l’art d’appeler un chat, un chat, ce qui la situe définitivement à l’opposé des praticiens de la « langue de bois », elle n’a pas fini d’énerver le microcosme politico-journalistique.

Son dernier exploit, c’est la dénonciation en termes clairs d’un scandale devant lequel la République devenue craintive n’ose plus exprimer sa révolte, celui des rassemblements en passe de banalisation, de musulmans sacrifiant en pleine rue au rite de la prière, qui comme chacun sait doit être respecté cinq fois par jour, selon les prescriptions du Coran.

Evidemment, la comparaison entre l’interdiction de circuler dans les rues, de plus en plus nombreuses, où ces pratiques se développent, et « l’occupation allemande » a quelque chose de choquant, non seulement parce que cette interdiction , ne s’exprime pas sous la menace des chars ou des fusils à baïonnette, mais parce qu’elle a, jusqu’ici, un caractère pacifique et parce qu’elle n’est ressentie que par les habitants du voisinage des rues concernées.

Il n’est pas inutile de rappeler ici les propos réels de « la Marine », afin que chacun puisse en juger:

« Il y a maintenant 10 ou 15 endroits où, de manière régulière, un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires. Je suis désolée, mais pour celui qui aime beaucoup parler de la Seconde guerre mondiale, s’il s’agit de parler d’occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c’est une occupation du territoire.»

Immédiatement, « le choeur » des militants du « politiquement correct » s’est « mobilisé », et a déversé ses tonneaux de qualificatifs méprisants à l’égard de « la Marine », coupable d’avoir dévoilé, par ses déclarations, son vrai visage de « fille-à-Papa ».

Ce charivari destiné à brouiller le message et la petite musique du Front National , version « Marine », prête à sourire.

En effet, il permet à la classe politique, de détourner l’attention des citoyens sur un vrai problème.

Car nous sommes en présence, dans cette affaire, de l’un des volets de l’offensive menée par certains musulmans, – et pas seulement en France, mais dans toute l’Europe – afin de permette à leur religion, d’accéder à une visibilité comparable à celle des religions pratiquées traditionnellement en Europe, et principalement, pour ne pas la nommer, la religion chrétienne.

Le message c’est: « nous sommes ici chez nous, que cela vous plaise ou non. Vos Lois, pour autant qu’elles s’opposent à la pratique de notre religion, n’ont aucun pouvoir sur nous, car pour nous la Loi qui se place au-dessus de toutes les autres, c’est celle du Coran. Si nos pratiques vous dérangent, vous n’avez qu’à partir, quitter les lieux où nous sommes majoritaires. »

Les images ci-dessous, tournées en caméra cachée, donnent un aperçu « visuel »de ces pratiques illégales et montrent comment un « service d’ordre « nouveau se substitue à la Police républicaine, pour faire régner sa loi vis à vis  des automobilistes récalcitrants. On peut en trouver des tas sur le site de « YouTube », qui montrent avec quelle assurance les « milices » de quartier enjoignent les passants de changer d’itinéraire…..  

http://www.youtube.com/v/LRXywn3BJx8?fs=1&hl=fr_FR »> 

 Et comme cette « injonction » s’accompagne de beaucoup d’autres, les citoyens qui ne supportent plus cette pression quotidienne, s’en vont réellement, quittent les quartiers, ou les banlieues où ils ont vécu depuis toujours, pour se loger à distance des communautés « occupantes ».

C’est ce phénomène, entre autres, qui alimente tous les discours sur la « ghettoïsation » de certains quartiers ou de certaines banlieues. Et c’est le même phénomène qui met en évidence l’angélisme de ceux qui croient (ou feignent de croire) que la solution à beaucoup de problèmes se trouve dans l’organisation, contrainte et forcée, de la « mixité sociale ».

En fait, ce que  » la Marine » dénonce, dans la langue provocatrice qu’elle hérite de son père, c’est le scandale de l’incapacité de la République à faire respecter ses Lois.

Et cela, les Français le perçoivent clairement. Ce ne sont pas les gesticulations verbales de Sarkozy ou les gaffes sémantiques de son Ministre de l’Intérieur qui y changent quelque chose….

C’est ce qui explique la vanité de toutes les tentatives de remettre au goût du jour « la diabolisation » de ceux qui , profitant de la libération de la parole des citoyens un peu partout en Europe, grâce, notamment, à internet, dénoncent sans relâchement des faits avérés, que chacun peut vérifier et qui sont autant d’exemples de Lois de la République bafouées avec la complicité silencieuse de ceux qui ont définitivement baissé les bras.

Ces faits sont relatés, jours après jours, dans la presse, la même qui, dans un surprenant déni de réalité,  recouvre sous le vocable éculé de « xénophobes », ceux qui en dénoncent les conséquences  !!!

J’en donne ici quelques exemples, difficilement contestables:

Savez-vous que de jeunes étudiantes musulmanes réclament et obtiennent d’être exemptées des cours de sport et de biologie, sans être pénalisées lors des épreuves, pour lesquels elles exigent d’être accompagnées par leur frère ou leur mari, et d’être jugées par une femme ???( Le Nouvel Observateur ).

Savez-vous qu’une Association d’étudiants musulmans ( » UNIR » à l’Université de Paris XIII) conteste le droit d’un professeur de « culture occidentale » de juger le travail d’un étudiant musulman ???( L’Express ).

Savez-vous que les parents d’ étudiants musulmans, prenant comme argument la Loi de la Laïcité réclament – et obtiennent – le retrait des sapins de Noël dans différents établissements scolaires et dans des maternelles ???? ( Le Parisien ).

Savez-vous que des musulmans réclament – et obtiennent – l’interdiction de la viande non hallal dans les écoles de quartier où ils sont majoritaires ??? Que certains d’entre-eux réclament- et obtiennent – des salles de prière et des horaires aménagés pour leurs cinq prières quotidiennes dans les collèges, les lycées et les universités ??? Que certains musulmans réclament une révision de nos livres d’histoire pour que l’on y intègre l’histoire  de leur religion et celle de leur pays d’origine ???( Le Nouvel Observateur ).

Savez-vous que le Ministère de l’Education Nationale est saisi d’un projet de suppression de toute allusion à Charles Martel ou à Jeanne d’Arc, dans les manuels scolaires, afin de ne pas « froisser » la « sensibilité » des Français Musulmans ???

Savez-vous que des musulmanes voilées, étudiantes en médecine exigent de ne soigner que des femmes, et que des médecins se sont fait tabasser pour avoir soigné des femmes sans le consentement de leur mari musulman ??? ( Le Monde, Le Figaro ).

Savez-vous que dans certains lycées, des jeunes filles musulmanes enfilent leur manteau avant d’aller au tableau afin de « n’éveiller aucune convoitise » ( !!!), que dans des écoles primaires des pères ont refusé que leur fillette soit laissée dans la classe d’un instituteur remplaçant l’institutrice, qu’une école a dû organiser un sas, sans fenêtres, pour reconnaître les mères, voilées de la tête aux pieds, avant de leur rendre leur enfant ???( Le Monde ).

Savez-vous que dans des écoles primaires, des élèves sont allés jusqu’à exiger l’usage de robinets séparés dans les toilettes, l’un réservé aux musulmans, l’autre aux autres, et qu’un responsable local du culte musulman a demandé de prévoir des vestiaires séparés dans les salles de sport, car selon lui, un « circoncis » ne peut se déshabiller aux côtés d’un impur ??? ( Le Monde ).

J’arrête ici cette liste de faits significatifs pour tout le monde, sauf pour ceux qui nous gouvernent…..

Et avez-vous entendu dire, ou lu dans la presse que des demandes analogues aient été formulées par des communautés asiatiques, hindouistes ou bouddhistes ???

Non, bien sûr.

Et tout cela vous le saviez. Car vous le lisez, vous le voyez, ou vous l’entendez, jour après jour, mais ces informations reçues à petite dose, afin de les rendre supportables, n’en sont pas pour autant inoffensives.

Alors, comment s’étonner de l’emprise sur les opinions, française et européenne, de ce que l’on qualifie avec une pointe de mépris de « discours populiste » ???

Le « discours populiste » est un discours qui reflète ce que « le peuple » ressent, et qu’il a du mal à exprimer car il a la conviction de l’impossibilité de faire entendre sa voix auprès de ceux qui dirigent le pays. Le « discours populiste » énerve ceux qui ont une conception quasi « totalitaire » de la démocratie: « puisque le peuple n’est pas d’accord avec nous, il nous faut changer le peuple ».

Et on s’y emploie, par un matraquage médiatique incessant qui s’efforce, avec un succès relatif, d’imposer une vision « politiquement correcte » des phénomènes de société que la classe politique ne se sent plus en mesure de maîtriser.

Ce matraquage médiatique s’accompagne de l’enseignement de l’oubli, de l’effondrement des systèmes de transmission : un peuple qui connaît ses classiques ne se laisse pas mener sans regimber dans les poubelles de l’histoire. Il faut qu’il ne sache plus qui il est, ce qu’il est, ce qu’il a été, pour accepter d’être remplacé.( Renaud Camus).

Un ouvrage dont on vient de me recommander la lecture, aborde sous le titre de « les Métamorphoses de la cité, » sous la plume de Pierre Manent, 61 ans, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS),- héritier de Raymond Aron ( qui fut l’un de mes « maîtres à penser »), cofondateur de la revue Commentaire en 1978 -, le sujet difficile de la place des musulmans en Europe. 

Penseur fécond et non conformiste, respecté à gauche, parfois négligé à droite, Manent publie  une réflexion stimulante sur la place de l’Occident dans l’Histoire.

Ce grand intellectuel libéral nous propose dans son ouvrage, une  grille d’analyse du phénomène populiste européen. Sur ces sujets, Pierre Manent regrette « un langage entièrement routinier », prisonnier d’habitudes de pensée. Il parle d’« une répétition incantatoire ». Dans un entretien confié à la revue, le Spectacle du monde, à paraître début décembre, l’universitaire fait cette remarque : « Je suis très surpris de la léthargie des Européens qui semblent consentir à leur propre disparition. Pis, ils interprètent cette disparition comme la preuve de leur supériorité morale. »

Pierre Manent met en perspective les conséquences de la mondialisation et l’attitude étonnante des Européens : « Ils s’abandonnent au mouvement des choses, qu’ils appellent “mondialisation”. Or, il n’y a pas d’illusion plus dangereuse que celle qui consiste à croire que la politique appartient au passé et que le mouvement de la civilisation démocratique se suffit à lui-même. »

Au passage, il dénonce l’incapacité de la Gauche à se saisir des réalités et de leurs conséquences pour en déduire une nouvelle analyse du monde dans lequel nous vivons ainsi qu’un projet conforme à son héritage républicain et à ses valeurs humanistes.

Dans un entretien passionnant, paru dans le Nouvel Observateur du 10 novembre, il insiste : « La gauche ne sait plus sur quoi arcbouter sa protestation, car l’enjeu de la bataille se déroule désormais entre un processus mondial et un “nous” qui tend spontanément à être défini comme national plutôt que social. Alors que la crise fait rage, ce sont donc les droites nationales qui, dans les différents pays d’Europe, se trouvent en situation de ramasser la mise. »

 Son analyse permet de comprendre pourquoi et comment les mouvements populistes rencontrent un tel succès en Europe, face à des partis traditionnels – de gauche ou de droite – qui n’arrivent plus à se situer entre le peuple et son État-nation protecteur, et la mondialisation organisée par les technocrates bruxellois, les financiers du FMI et les experts de la Banque mondiale. Cet univers global, producteur d’insécurité et de règles incontrôlables, est rejeté par la vague populiste.

C’est, je pense, dans cette perspective là que l’on doit situer les propos de Marine LePen, au lieu de se focaliser sur « l’écume »que soulèvent les pavés qu’elle jette dans la mare, mais en évitant de se pencher sur la signification de faits qui crèvent les yeux du peuple….

On sent venir le jour où résonnera, dans toute l’Europe, l’appel que les « prolétaires » ont fini par oublier: « populistes de tous les pays, unissez-vous !!!! ».

Post-Scriptum: J’ai emprunté le titre de ce billet à Jean-François Kahn, qui sur son blog, indique en codicille, ceci à propos du « populisme ». Je ne partage pas souvent les opinions de ce trublion du journalisme, mais ce qu’il écrit à propos du populisme mériterait d’être médité par ceux qui font usage de ce vocable sans en connaître le sens véritable et surtout les origines:

(1) Notons que le mouvement « populiste » qui vit des étudiants « aller au peuple » (en l’occurrence les « moujiks ») est né en Russie dans le sillage du grand penseur progressiste Herzen et de Tolstoï, et, qu’aux Etats-Unis, aujourd’hui encore, existe un important courant philosophique, dont l’influence universitaire est forte, et qui se définit comme « populiste ». En fait, ce sont les staliniens qui, les premiers, ont utilisé le concept de populisme dans un sens péjoratif pour qualifier tout mouvement populaire anticapitaliste qui ne faisait pas allégeance au marxisme-léninisme.

 

 

 

5 réflexions au sujet de « Vous avez dit « Populisme » ???? »

  1. Voulez-vous que je fasse ici le florilège de tous les articles parus ces derniers mois qui montrent de quelle manière les Chrétiens et les Juifs sont tolérés dans le monde arabe ????
    J’en ai de quoi remplir vingt pages de billets….
    J’amerais savoir s’il existe une seule mosquée dans laquelle on peut lire « priez pour les musulmans et pour les chrétiens » !!!! Si elle existe, elle ne vous aura certainement pas échappé …..et elle mériterait que vous la fassiez connaître !!!

    J'aime

  2. « Dans les pays arabes, les églises sont interdites, et la plupart de celles qui existaient ont été transformées en mosquées ou en salles de spectacle. »

    Vous devriez peut-être vous renseigner un peu mieux…..
    pas plus tard qu’hier, la basilique ND d’Afriqsue à été ré-inaugurée par les plus Hautes Autorités d’Algérie après trois ans de rénovation.
    La basilique elle-même n’a pas été islamisée. On y célèbre la messe et elle continue de recevoir, plus encore, que jadis, des musulmans respectueux et recueillis, pas seulement des femmes.
    Son accès a été facilité récemment par un téléphérique destiné à desservir le quartier. Au-dessus de l’abside la prière demeure, en bandeau de grandes capitales:  » Notre-Dame d’Afrique priez pour nous et pour les musulmans « .

    La basilique Notre Dame d’Afrique, comme ses soeurs Saint-Augustin (Annaba) et Santa Cruz (Oran) sont des symboles aussi pour les Algériens musulmans qui y voient heureusement autre chose que la représentation de la colonisation.

    Etc…

    jf.

    J'aime

  3. Pourquoi pas la cathédrale de Paris, celle de Reims ou d’Orléans ????Ou dans le 93, la Basilique St Louis ??? Vous avez envie de déclencher une Saint Barthélémy !!!! De quel côté serez-vous ce jour là ???
    Dans les pays arabes, les églises sont interdites, et la plupart de celles qui existaient ont été transformées en mosquées ou en salles de spectacle.
    En France, 5 mosquées en 1965, 913 mosquées en 1985, 1536 mosquées en 1999, 2359 mosquées en 2010, combien de mosquées en 2020 ?

    J'aime

  4. C’est sûr qu’en refusant la construction de mosquées, il est facile ensuite de « stigmatiser » les prières dans les rues !
    Je voyais ce soir à la télévision – mais n’est-ce pas la vraie raison de l’islamophobie ? – que les musulmans sont largement plus pratiquant que les catholiques déclarés !

    Il est un fait que les églises sont vides 99% du temps.

    Une mesure de salubrité et d’ordre public serait que l’on prête des églises vides aux musulmans pour qu’ils ne puissent plus pratiquer dans la rue.

    jf.

    J'aime

  5. Une communauté qui choisit de s’exclure du reste de la société et de s’arc-bouter sur des valeurs souvent liberticides et discriminatoires (le voile en est un exemple typique), c’est effrayant… A ce rythme-là, le clash des civilisations vu par Huntington se profile. Le plus grave est sans doute que celui qui dénonce cette situation passe pour un raciste ou un « laïco-liberticide » ! Il serait pourtant grand temps de dénoncer les affres de ce genre de communautarisme.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.