Le coup Peillon.


Le coup d’éclat de Vincent Peillon embarrasse le PS(Lemonde.fr)

Bertrand : le retrait de Peillon est «un exemple de lâcheté politique» ( Le Figaro ).

La Presse commente diversement aujourd’hui, la décision de Vincent PEILLON, communiquée à la dernière minute à France2, de ne pas participer au débat organisé et dirigé par Arlette CHABOT, débat qui devait l’opposer à Eric BESSON après que celui-ci ait affronté Marine LEPEN.

Les médias réagissent, en général, selon leur orientation habituelle en ce qui concerne l’immigration, et ceux dont l’hostilité au Ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale se manifeste régulièrement sous forme d’attaques le plus souvent placées au dessous de la ceinture, essaient de trouver, non sans peine, quelques excuses au Député Européen, s’efforçant de dénoncer un piège qui de toute évidence n’en était pas un.

Quoi qu’il en soit, pour tous les Français qui ont assisté à cette émission, il est clair que PEILLON ne sort pas grandi de cet épisode dont il a sans doute essayé de tirer profit pour asseoir sa notoriété personnelle en perte de vitesse, et pour marquer un point contre celle qui, après avoir été son icône, est devenue sa rivale. La politique de la chaise vide n’est jamais profitable à celui qui la pratique, et les absents ont toujours tort.Par contre, celui qui me paraît avoir marqué de sérieux points, c’est Eric BESSON.

Refusant de se laisser enfermer dans le triptyque « identité française/islam/ immigration », il a pu développer, sur les questions incisives d’Arlette CHABOT qui n’est pas , dans son domaine, considérée comme une perdrix de l’année, une argumentation claire, cohérente et efficace pour défendre la politique « ferme mais juste » qu’il entend mener. Il a pu répondre à ceux qui, au Parti Socialiste et à ses sbires, s’efforcent d’en faire un « Pierre Laval », en comparant les immigrés reconduits dans leur pays lorsque ne bénéficiant pas du Droit d’Asile, ils résident en France, sans papier, aux victimes de la shoa livrés aux nazis par l’Etat français.

On a pu en savoir un peu plus sur son parcours, et l’entendre, à nouveau s’expliquer sur les raisons de sa rupture avec un Parti Socialiste devenu, selon lui, sectaire, ringard  et éloigné des préoccupations de son électorat.

Un sectarisme qui le pousse à la haine de tous ceux qui sont tentés de se laisser séduire par la politique d’ouverture du Chef de l’Etat, pourtant régulièrement accusé par les mêmes de chercher à « diviser les Français ».

Sa profession de foi républicaine, sa détermination à faire appliquer-dans son domaine de compétence-, les Lois de la République, sa résolution en matière de politique d’intégration d’une « immigration maîtrisée », ont été convaincantes.Il a pu démontrer que la politique mise en oeuvre par la France, dans ce domaine sensible, s’inscrit dans la logique d’une politique concertée entre les démocraties européennes.

L’affrontement avec Marine LEPEN, lui a donné l’occasion de montrer qu’il pouvait être un débatteur redoutable. La porte-parole du Front National, totalement déstabilisée, ne s’est pas montrée à la hauteur du débat, arc-boutée sur les vieilles lunes de ce Parti sur le déclin, et BESSON n’a pas rencontré de grandes difficultés pour la « ringardiser ».

On comprend mieux, à la lumière de la deuxième partie de l’émission, les raisons qui ont incité Vincent PEILLON à esquiver courageusement un débat dans lequel il n’avait pas grand chose à gagner si ce n’est l’aveu de la faiblesse de l’argumentation et le trouble d’un Parti qui peine à énoncer une stratégie crédible dans le domaine de l’immigration si ce n’est celle de l’autruche.

Stratégie qui peut se résumer ainsi: pourquoi débattre de problèmes qui n’existent pas, puisque il suffit de régulariser tous les sans-papiers pour mettre fin à leur existence, et puisqu’il n’y a pas d’identité française !!! Quand aux provocations de « l’Islam Conquérant », il suffit de les ignorer et de faire comme si ses excès ne se retournaient pas contre ceux qui aspirent à vivre, en France, un Islam apaisé.

Et vogue la galère !!!!

4 réflexions au sujet de « Le coup Peillon. »

  1. Bien sûr que je ne crois pas que Vincent Peillon ait obéi à quelquers injonctions sz M. sdarkozy.
    Mais M. Sarkozy, qui s’auto-proclame en permanence le « DRH » du PS » s’est aussi très farce, non?

    Bravo pour votre « Canal Hystérique » !
    Vous faites -malheureusement – rarement de l’humour, mais quand ça vous arrive, c’est toujours plutôt sympa, je crois d’ailleurs vous l’avoir déjà dit.

    jf.

    J'aime

  2. @Jacques:
    Peillon aux ordres de Sarkozy ??? Ce serait un scoop !!!!
    Non. C’est tout simplement la preuve,- pour reprendre une citation de la mère Aubry sur iTélé – que le PS frétille, mais que ça ne mord pas à l’hameçon.
    La meilleure je l’ai entendue ce matin, au cours de la revue de Presse de France Inter, entre deux blablablabla:
    Ségolène vient même quand on ne l’invite pas. Peillon, lui, ne vient pas quand on l’invite. Ce sont deux facettes du Parti Socialiste, Canal Hystérique.

    J'aime

  3. Au fait…j’y pense…
    M. Sarkozy s’étant proclamé à plusieurs reprises le DRH du PS, c’est peut-être bien lui qui a ordonné à Peillon de se désister ?????

    jf.

    J'aime

  4. Je savais bien que vous bondiriez sur le sujet.

    Mais j’aurais préféré que vous citiez autre chose que le Figaro qui est bien le seul à avoir trouvé qu’Eric Besson avait développé une « argumentation claire, cohérente et efficace »…..

    De toutes façons, cette émission n’ a pas intéressé grand monde puisqu’elle n’a eu que 2 715 000 téléspectateurs, soit 10,6% d’audience, loin derrière TF1 et M6 et talonné de près par FR3.

    CECI DIT, moi aussi je trouve que M. PEILLON a été minable sur ce coup-là !

    jf.

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.