Burqah.


                            Le ministre de l'immigration, Eric Besson, a estimé vendredi 19 juin qu'une loi sur le port du voile intégral serait "inefficace et créerait des tensions qui n'ont pas lieu d'être en ce moment".

 Selon le Figaro du jour, des députés s’inquiètent de l’extension du port de la burqah en France. Un député communiste souhaite, en effet, qu’une commission d’enquête soit diligentée par le Parlement afin d’évaluer la portée de ce phénomène nouveau qui gagne de plus en plus de couches de la population féminine de confession musulmane.

On comprend cette émotion. En effet, le document ci-après montre la difficulté pour les femmes contraintes de porter ce signe distinctif (elle viendront ensuite se plaindre de « discrimination » !!!), lorsqu’elles veulent savourer….un plat de spaghettis !!!

Au fond ce député communiste se bat en faveur de la liberté pour toutes les femmes, quelle que soient leurs convictions religieuses, de manger des spaghettis en public.

Au fait, avez-vous déja vu une femme revêtue d’une burqa s’efforçant de manger des spaghetti à la terrasse d’une brasserie ???

Non??? Eh bien, cliquez sur l’adresse ci-dessous.

http://www.youtube.com/v/yhjnAVnY5ns&hl=fr_FR&fs=1& »></param><param

 Ce combat est donc légitime, et je suis de ceux qui l’approuvent !!!

En effet, a-t-on le droit de priver ces jeunes femmes, au nom de l’orientation religieuse qu’elles ont choisi,- ou qu’on leur a imposée -, du plaisir de manger des spaghettis sans être obligées de passer par  l’orifice ouvert de leur burqah ??? C’est peut-être d’ailleurs, le seul plaisir qui leur reste, et de surcroît, le seul de leurs orifices accessible en public, selon l’interprétation  du Livre Sacré que leur impose leur entourage. Ce qui reconnaissons le, doit être terriblement frustrant….

Qui a savouré un plat de spaghettis à la sauce tomate bien juteuse, connaît la difficulté d’avaler, avec la seule aide de sa fourchette, chaque bouchée de ce plat délicieux, sans s’en coller plein la chemise.

Alors faut-il être tolérants pour ces femmes voilées de noir, ou les gratifier de nos sourires en coin ????….

D’ailleurs, sur la video ci-dessus, le témoin de la scène garde tout son sérieux devant l’extraordinaire habileté de celle qui, en dépit de son handicap, parvient à enfourner son plat de pâtes avec un délice et une jubilation que l’on devine,… sous cape.

Le Gouvernement, se préoccupe également, du port de la cagoule chez les voyous qui écument désormais, la plupart des manifestations. Ces nouveaux « Cagoulards » feront l’objet d’un texte répressif .

  Les porteurs de cette burqah très masculine, n’ont qu’à bien se tenir……

                    Des manifestants saccagent les rues de Strasbourg début avril en marge du sommet de l'Otan. (Sébastien Soriano / Le Figaro)

On voit bien, sur cette image, que l’interdiction du port de la burqah masculine, handicaperait la manoeuvre de ces courageux petits voyous de quartiers. Les obliger à lutter à visage découvert, contre la République, c’est les condamner à l’inefficacité voire à l’inaction. On comprend que le débat soit passionné du côté de ceux qui rêvent du Grand Soir….

Tout ça ne vaut pas un bon plat de spaghettis…..

                                                

 

 

                                 

 

 

 

                      

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.