Scoop


François Bayrou n’est plus un « homme seul ». En politique s’entend, évidemment.

Car Robert Ménard est désormais avec lui.

Robert Ménard ??? C’est cet ancien secrétaire général de Reporters sans frontières qui s’était illustré en prenant la tête d’une croisade hystérique contre la Chine et en faveur du Tibet . Cette action abondamment relayée par nos médias avait déplu à Pékin. Au fait, qui se préoccupe aujourd’hui du sort des tibétains maintenant que la fièvre des Jeux Olypiques est retombée ????

                                             

Ménard était l’invité de «Parlons Net !» sur France Info, dont Le Figaro.fr est partenaire. Il se dit désormais tenté par l’action politique, sans doute aux côtés de François Bayrou.

Après avoir reconnu l’échec de l’action dont il avait pris la tête, à l’occasion du passage à Paris de la Flamme Olympique, et s’être expliqué sur les raisons qui l’ont poussé à démissionner du poste de Secrétaire Sans Frontières qu’il occupait, il envisage désormais de s’investir dans l’action politique.

Du folklore en perspective !!!!

10 réflexions au sujet de « Scoop »

  1. Si vous ne vous souvenez plus de ce que vous écrivez sur mon propre bloc-notes, je n’y peux rien…!

    D’autre part, qui a écrit:
    « Au fait, qui se préoccupe aujourd’hui du sort des tibétains maintenant que la fièvre des Jeux Olypiques est retombée ???? ».
    Vous ou moi ?
    Si vous ne vouliez parlez QUE de Robert Ménard, il ne fallait pas ouvrir vous-même la boîte à commentaires !

    jf.

    J'aime

  2. @Jacques:
    Cette suite de commentaires démontre à quel point vos « fixations » vous font perdre de vue le sujet initial de mon billet. Il s’agit de l’inéfable Ménard et de sa capacité de nuisance bien terne après son épopée chinoise.

    J'aime

  3. Vous faites une fixation sur mes billets et en outre, dans votre dérive obsessionnelle vous affabulez : à quelle occasion ai-je reproché à « d’autres internautes » ( lesquels ??? ) de « véhiculer des informations fausses » ????

    J'aime

  4. Vous êtes têtu, moi aussi !
    Je vous rappelle votre première erreur.
    Lorsque vous vous en êtes pris à cet Imam (c’était d’ailleurs du réchauffé) vous ignoriez qu’il n’était plus en France depuis longtemps.
    Vous m’aviez même demandé comment je faisais pour le savoir en me soupçonnant d’avoir « une officine »………!!!
    Et je vous remets une couche, car je crois bien vous avoir déjà expédié le texte ci-dessous:

    DÉSINFORMATION – Les comptes de l’Imam

    Après l’ipod et l’iphone, l’imam permet de se vautrer allègrement dans la haine en calculant automatiquement des allocations i-rréalistes !

    Ce hoax circule en France depuis 2004, à cette époque le très médiatique « Imam Bouziane » venait d’être expulsé et son histoire faisait grand bruit sur le net et ailleurs.
    Quelque temps plus tard, le bienveillant message est ressorti des oubliettes à l’occasion de son retour en France et surtout de sa relaxe dans le procès pour propos justifiant les châtiments corporels envers les femmes au mois de juin 2005.

    En 2006, nouvelle résurgence du mail, en France, mais aussi en Belgique. En effet A. Bouziane a vécu quelque temps à Farciennes (près de Charleroi), puis serait retourné en Algérie par la suite. Selon la dernière version de ce hoax ; les enfants de Bouziane sont désormais nés en Belgique et leur père touche des indemnités du gouvernement bruxellois, calculé selon des barèmes Français.

    Le statut mensonger des versions Wallonnes et Flamandes est immédiat à démontrer, car les barèmes des allocations sont complètement différents en France et en Belgique. La version française est évidemment plus difficile à dénouer, les allocations d’aujourd’hui n’ayant plus grand chose à voir avec celles d’il y a deux ans.

    Il est cependant indiscutable que les chiffres étaient faux en 2004 et qu’ils demeurent faux en 2006.

    Pour la France
    Un des points clé du message en circulation est la polygamie de l’imam. Or, depuis 1993, il n’est plus possible d’avoir des prestations familiales en tant que polygame. Il est toutefois pertinent de préciser que si un droit était ouvert avant 1993, le droit peut être maintenu.

    Concernant l’état civil présumé de l’Imam : deuxième épouse sans carte de résident,
    tous les enfants nés en France – ou entrés dans le cadre du regroupement familial,
    le droit aux prestations s’établissait comme ceci en 2004 date d’origine de ce mail :

    Allocations Familiale (16 enfants) : 2106.94
    Allocation Pour Jeune Enfant : 161.66
    Allocation de Rentrée Scolaire (8 enfants) : (1030.44/12) = 171 par mois
    Majoration Pour Age, par exemple : 4 enfants de + 11 ans, 3 enfants de + 16 : 127 + 169
    RMI (si aucune ressource) : 3217 – 2106.94 – 161.66 -127 -169 – 124 (forfait logement) = 528
    Barême 2006 :

    AF 267,21 *3 + 150.08 *(16-3) = 2218.25
    APJE 168.20
    ARS 357.35 par mois
    MPA (même base) 307.49
    comme la majoration est retirée du RMI, son calcul est purement théorique.
    RMI 909.43 +14* 173.22 -128.62(forfait logement)+150/12 (alloc de Noël)-307.49-168.2-2218.28 = 524.42
    Total des ressources :

    2004 = 3263 euros mensuels
    2006 = 3575.71 euros mensuels
    L’allocation logement payant le loyer, elle n’est pas prise en compte.
    Il reste donc à cet Imam 3755 euro par mois pour nourrir 19 personnes.
    Explications :
    Le montant de l’AL est à peu près égal au loyer d’un logement, compte tenu de l’absence de ressources et du nombre d’enfants.
    D’après l’article de « Valeurs actuelles » du 30.04.2004, l’imam est séparé de sa deuxième épouse depuis 2 ans. Cependant, si celle-ci n’est pas en situation régulière, elle ne peut recevoir ni allocations familiales, ni API, ni RMI, même si ses enfants sont en situation régulière.
    Si elle est en situation régulière et qu’elle est effectivement séparée (fraude mise à part), elle peut toucher l’Allocation de parent isolé (API) pendant 12 mois. Si elle a un enfant de moins de 3 ans, elle peut avoir l’API jusqu’au 3ème anniversaire de celui-ci, l’API comprenant les prestations familiales. Si elle perçoit l’API, elle ne peut percevoir le RMI qui lui est inférieur.
    Les seules sommes qui se rajouteraient au montant de l’API sont l’allocation de rentrée scolaire (85,87 par mois dans l’exemple) et l’aide au logement : celle-ci peut être supérieure au montant indiqué et correspondre à peu près au loyer. Toutefois, si elle a une aide au logement, l’API est diminuée du « forfait logement ».
    Le montant des Allocations Familiales pour 8 enfants est exact, mais pas l’APJE : il n’y en a qu’une (sauf jumeaux ou triplés).
    Le RMI est diminué du montant des revenus du mari, des prestations familiales (sauf allocation de rentrée scolaire) et du forfait logement.

    Il est du ressort de chacun de considérer les prestations familiales calculées (non seulement pour l’imam en question, mais pour quiconque résidant en France de manière légale) comme normales ou non. Côté hoaxbuster, notre travail consiste simplement à classer ce message comme « faux » dès lors qu’il ne s’approche en aucun cas des prestations effectivement perçues.

    Références :

    circulaire ministérielle 490 du 31.07.1996 / CNAF 21.01.1997
    le RMI , site du gouvernement
    Les allocations familiale
    La polygamie

    Mais libre à vous, contre toute évidence, de continuer de soutenir que vous ne vous êtes pas trompé sur ce sujet.
    Vous aviez juste véhiculé, ce que vous reprochez à d’autres Internautes…, des informations totalement fausses sans même prendre la peine, un minimum, de les vérifier !

    jf.

    J'aime

  5. Pour Bouziane, je ne vois pas en quoi je me suis trompé.
    Les informations concernant ses « revenus » ont circulé sur le web, et pour quiconque connaissant les « droits »sociaux ouverts aux polygammes , ils étaient parfaitement vérifiables. Mais il est interdit en France en raison de la censure vigilante exercée par les lobbies « immigrationistes », de parler d’immams polygammes, et de montrer jusqu’à quel degré d’absurdité la « protection sociale » dont ils bénéficient, est parvenue, au point de leur permettre de vivre sans travailler.
    Ceci dit, j’ai appris que depuis « l’affaire Bouziane » les Caisses de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales se sont livrées à des enquêtes qui ont permis de mettre fin à des abus scandaleux.
    Quant à l’après Ménard chez RSF, je pense, en effet, que les choses vont se calmer, mais que l’action continue….

    J'aime

  6. Même sansMénard comme Secrétaire Général, RSF continue son action:
    Voici ce qu’on trouve actuellement sur son site….

    Les prisonniers olympiques

    Avant et pendant les Jeux olympiques de Pékin 2008, des dizaines de journalistes, blogueurs, militants des droits de l’homme chinois ont été arrêtés, placés en résidence surveillée ou expulsés de Pékin. Les JO sont terminés, nous demandons la libération de ceux restés dans les geôles chinoises !
    Déclaration suivie d’un paragraphe pour chacun d’entre eux!

    jf.

    J'aime

  7. 1) pour l’Imam Bouziane vous oubliez de rappeler que vous vous êtes planté très grave à son sujet… Ceci expliquant peut-être cela….
    2) Pour l’Imam de Meaux, vous pouvez toujours rechercher la copie du jugement. Comme cela vous aurez tous les renseignements qu’il vous manque…
    Ca vaudra mieux que pour le 1) ci-dessus….

    jf.

    J'aime

  8. @Jacques:
    Tout d’abord; » le Monde » ne fait pas son boulot « malgré moi ». Il le fait simplement parcequ’il a besoin de vendre du papier pour exister !!!!

    Quand au Dalaï Lama, je lui souhaite une meilleure santé.Mais ce n’est pas ce petit bout d’article du Monde qui me convaincra de l’intérêt de la Presse pour ce personnage, une fois passée l’agitation hystérique qu’elle a manifesté pendant pa période des Jeux Olympiques, lorsque pas un jour ne passait sans que l’on aborde le problème du Tibet et que l’on parle de tous les politiciens qui ne rataient pas une occasion de se montrer en présence du Bonze des Bonzes…

    Quand à l’imam auquel vous faites allusion, je me suis bien gardé d’un commentaire sur mon blog, car je n’ai pas oublié que c’est sans doute parceque j’avais évoqué le cas de l’Imam Bouziane qui m’a valu d’être « expulsé » du Blog que je tenais à l’époque sur « lemonde.fr ». Mais j’ai eu la tentation de poser la question brûlante: combien d’épouses a-t-il ??? Et combien d’enfants ??? Outre les Assedic qu’il a escroquées, quelles étaient les autres allocations qu’il perçoit ??? Car la Presse est restée bien discrète sur ces questions….

    J'aime

  9. Vous parlez toujours trop vite !
    Le Monde – que vous exécrez – fait , malgré vous, son boulot ! :

    Le dalaï-lama fait part de sa lassitude envers Pékin
    Le dalaï-lama baisse les bras. Lors d’une réception officielle à Dharamsala (Inde), « capitale » de son gouvernement en exil, le chef spirituel du bouddhisme tibétain a tenu, samedi 25 octobre, des propos inattendus qui témoignent de sa lassitude à l’égard des interminables et peu fructueuses discussions avec la Chine sur l’avenir de son pays.

    « J’ai sincèrement poursuivi, depuis longtemps, mon approche de la « voie moyenne » en ce qui concerne les rapports avec la Chine mais cela n’a donné lieu à aucune réponse positive de la part des Chinois. En ce qui me concerne, j’abandonne… », a-t-il déclaré, laissant ainsi entendre qu’il avait perdu tout espoir que ces discussions puissent un jour aboutir.

    La « voie moyenne » est la stratégie adoptée par le dalaï-lama depuis des années. Elle consiste à oeuvrer pour l’autonomie du Tibet dans le cadre de la Constitution chinoise. Pékin n’en continue pas moins d’accuser régulièrement le dalaï-lama de visées séparatistes et a déclenché, depuis les émeutes du printemps à Lhassa, une campagne virulente contre le chef spirituel tibétain.

    Cette déclaration du dalaï-lama, surprenante parce qu’elle semble constituer l’aveu d’échec de sa politique à l’égard de la Chine, a été faite à la veille d’une autre série de pourparlers entre ses émissaires et des officiels chinois, qui devraient avoir lieu vers la fin du mois.

    A l’issue de la dernière rencontre entre les envoyés du dalaï-lama et des représentants du Parti communiste chinois, au mois de juillet, l’un des envoyés du dalaï-lama, Lyodi Gari, avait admis que les discussions qu’il avait eues avec la partie chinoise étaient « les plus difficiles » jamais tenues.

    Bruno Philip
    Article paru dans l’édition du 28.10.08.

    jf.
    PS: Pas un mot de votre part sur votre bloc-notes sur:
    « L’imam de la principale mosquée de Meaux mis en examen pour escroquerie », info connue depuis le 21 octobre dernier.
    Qu’estc-e qui vous arrive? Petite forme ?

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.